Violences urbaines: ascension et chute des classes moyennes ̀a travers cinquante ans de politique de la ville

Front Cover
A. Michel, 1996 - Bidonvilles - France - 557 pages
0 Reviews
Au lendemain de la guerre, le progrès qui semblait ne jamais devoir s'arrêter s'accompagna d'une lente mais considérable amélioration de l'habitat : à la pénurie de logements succéda la prolifération des grands ensembles ; à l'habitat collectif, la propriété individuelle. Mais la crise a stoppé cet élan au milieu des années soixante-dix. Dès lors, le nombre des " exclus " s'est élevé tandis que les classes moyennes ont décliné. L'étude de Christian Bachmann et Nicole Le Guennec sur " la politique de la ville " retrace les combats de ces cinquante années, des squatters de 1946 aux luttes contre la rénovation des centres-villes et le mai 68 urbain, en passant par les castors de 1950, l'abbé Pierre et l'hiver 1954. Sans oublier, bien sûr, les combats actuels pour l'environnement et les émeutes des banlieues. Avec les nouveaux squatters des années 90, assistons-nous au retour à la case départ ? Sommes-nous condamnés à toujours plus de violences urbaines ? Les questions que pose ce brillant essai sont angoissantes et cruciales, le constat qu'il dresse implacable : sans une profonde réarticulation de l'action politique et sociale, nos lendemains urbains ne " chanteront " pas !

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Le silence des mallogés
9
LA GUERRE CONTRE LES TAUDIS
19
Techniciens visionnaires et bricoleurs passéistes
25
Copyright

5 other sections not shown

Common terms and phrases

References to this book

All Book Search results »

Bibliographic information