De la Sénégambie française, par F. Carrère et P. Holle (Google eBook)

Front Cover
1855
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 206 - Dieu vous défend de vous réunir à eux ; il vous a déclaré que celui qui se réunira à eux est un infidèle comme eux, en disant : Vous ne vivrez pas pêle-mêle avec les juifs et les chrétiens : celui qui le fera est lui-même un juif ou un chrétien.
Page 206 - Maintenant je me venge par la force, et je ne « cesserai que lorsque la paix me sera demandée « par votre tyran, qui devra se soumettre à moi, « suivant ces paroles de notre maître : Fais la guerre « aux gens qui ne croient ni à Dieu , ni au juge« ment dernier; qui ne se conforment pas aux or...
Page 356 - Tant que le mahométisme jouira d'une existence officielle, tant que les marabouts seront honorés, tant que la mosquée subsistera, il est par trop évident que les progrès du christianisme seront nuls. Si l'autorité, par des procédés habiles, résolument embrassés et systématiquement suivis, ne résiste pas à l'expansion de l'islamisme, elle ne réalisera sur ce sol aucun progrès moral.
Page 204 - ... crime de le suivre , après lui avoir livré les valeurs appartenant à leurs commettants. Al aguy, en ce moment, crut devoir se mettre en communication avec les traitants de BAKEL , et , rompant .avec ses habitudes d'hypocrisie, démasqua ses vues dans la lettre incendiaire dont voici la copie : « Au nom de Dieu , gloire à Dieu ; notre confiance « est en Dieu; il n'ya de justice qu'en Dieu; prière et « salut sur le prophète de Dieu,. sur sa famille, sur « ses compagnons, et sur tous ceux...
Page 326 - Tant qu'un Maure mange, il ne boit jamais ; il ne le fait qu'après avoir dévoré tout ce qui lui a été servi. Cette pratique est observée par les noirs. « Ils ont les facultés digestives d'une activité étonnante : après un intervalle d'une heure, un Maure peut faire un nouveau repas. Leur voracité ne peut se comparer qu'à la sobriété dont ils donnent forcément des preuves dans certaines circonstances.
Page 320 - ... dépossédé se plaint, le Maure répond d'un ton railleur qu'il payera à son retour ; s'il résiste, ce sont les coups, la mort même qu'il ya à craindre pour lui, aussi comprend-on que le noir déteste profondément les peuplades de la rive droite et ne sommes-nous pas étonnés d'apprendre que les noirs qui, dans tous les temps, ont vu dans les Maures les tyrans de leur race, disent en parlant de ces Maures : « Une tente n'abrite rien d'honnête, si ce n'est le cheval qui est à la porte.
Page 86 - Celle qu'ils apportent aujourd'hui se confondant dans le mouvement général des affaires, il est impossible de déterminer la quantité venue chaque année du CAYOR, mais nous pouvons hardiment affirmer qu'elle dépasse, et de beaucoup, celle de 1849. Rien ne saurait donner une idée exacte de la patience et de l'énergie déployées par les gens du CAYOR pour tirer parti de leurs produits. C'est avec des peines rendues infinies par la longueur de la route, le danger des communications, les exactions...
Page 205 - D'abord ils ont déclaré qu'ils ne me vendraient « ni armes ni munitions; et ils l'ont fait, parce « qu'ils ignorent que je n'ai pas besoin d'eux. J'ai « dit à l'envoyé de votre tyran (le gouverneur pro...
Page 275 - Elikauri ; mais Amar Ould Moctar, étant parvenu à connaître le lieu où il avait été placé, le fit exhumer, et, par ses ordres, on enleva les omoplates. En effet, c'est une idée universellement reçue sur les deux rives que, lorsqu'une famille possède ces restes extraits du corps de son ennemi, elle conserve la prépondérance tant qu'elle reste nantie du talisman. Ce préjugé est ce qui peut-être fait la plus grande force de Mohamet el Abid.
Page 325 - ... l'autruche, et se procurent ces belles plumes dont le prix est assez élevé, même à l'escale. Les princes zénagas ont une manière particulière de chasser l'autruche. Les provisions devenant rares, ils se réunissent en troupe; quand ils ont dépisté une autruche, ils la poursuivent àchevai jusqu'à ce qu'ils l'aient forcée; lorsqu'elle tombe haletante, ils lui coupent la tête. Ce que nous avons dit de la vitesse de leur chevaux n'est point, on le voit, exagéré. Ils prétendent que...

Bibliographic information