Histoire du luxe privé et public depuis l'antiquité jusqu'à nos jours, Volume 3 (Google eBook)

Front Cover
Hachette et cie., 1880 - Luxury
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 507 - ... tant de sauces, de hachis, de pâtisseries, de toutes sortes de salmigondis, qu'il s'en fait une grande dissipation. — Chacun aujourd'hui se mêle de faire festin, et un festin n'est pas bien fait, s'il n'ya une infinité de viandes sophistiquées pour aiguiser l'appétit et irriter la nature.
Page 117 - L'un d'eux vint se mettre aux pieds du roi, qui le nourrissait sous la table. Mais le pauvre, ne s'oubliant pas, lui coupa avec un couteau un ornement d'or de six onces qui pendait de ses genoux, et s
Page 231 - Notice des émaux, bijoux et objets divers exposés dans les galeries du Musée du Louvre, par M.
Page 445 - ... jusques à ses verrues et à ses taches : je ne suis François que par cette grande cité, grande en peuples, grande en félicité de son assiette ; mais surtout grande et incomparable en variété et diversité de commoditez; la gloire de la France, et l'un des plus nobles ornements du monde.
Page 124 - Foulons confectionnait les sommiers de laine pour les moines , et la rue des Pelletiers , les peaux qui leur...
Page 167 - Robert, je ne suis mie à blâ«mer, sauf l'honneur du roi et de vous; car «l'habit que je porte, tel que le voyez, m'ont « laissé mes père et mère , et ne l'ai point fait «faire de mon autorité. Mais au contraire est « de vous , dont vous êtes bien fort à blâmer et. « reprendre, car vous qui êtes fils de villain et « de villaine avez laissé l'habit de vos père et «mère, et vous êtes vêtu de plus...
Page 71 - partie supérieure de votre habillement ; pour vous préserver du froid, vous « couvrez votre corps de la pourpre de Tyr : vous ne voulez d'autre manteau « qu'une chlamyde chargée d'or; la ceinture qui presse vos reins doit être « ornée de pierres précieuses ; enfin il faut que l'or brille sur votre chaus« sure, et sur la canne que vous portez (1).
Page 439 - Les changements de costumes usités parmi les jeunes gens exigent des dépenses considérables en draps de laine, en draps d'or et de soie Un homme de la cour n'est pas estimé riche s'il n'a pas vingt-cinq à trente habillements de différentes façons et il doit en changer tous les jours.
Page 641 - Elle a plus de queues que n'en a Satan lui-même : car Satan n'en a qu'une, et elle en a tout autour d'elle (ad circumferentiam). C'est à Paris surtout que régnent ces abus. C'est là qu'on voit des femmes courir par la ville toutes décolletées, toutes espoitrinées.
Page 445 - Je l'ayme tendrement, jusques à ses verrues et à ses taches. Je ne suis François que par cette grande cité; grande en peuples, grande en félicité de son assiette, mais sur tout grande et incomparable en variété et diversité de commoditez, la gloire de la France, et l'un des plus nobles ornemens du monde.

Bibliographic information