La folle querelle: ou, La critique d'Andromaque (Google eBook)

Front Cover
Libraire des bibliophiles, 1881 - 105 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page ii - Comme la chose s'était faite de complot avec M. Racine, la troupe ne crut pas devoir les parts d'auteur audit M. Racine, qui en usait si mal que d'avoir donné et fait apprendre la pièce aux autres comédiens.
Page 63 - ... déguiser. Mais il ne sçait pas que c'est ce qui fait la beauté de nos romans. ERASTE. Peut-on ne pas trouver cela beau? Le benest! l'insensé! le miserable!
Page 43 - ... en quelques endroits. Mais de vouloir qu'il soit vray qu'il ait surpassé tous ceux qui ont jamais écrit, hé! Madame, le bon sens peut-il souffrir qu'on se trompe de la sorte ? C'est gaster un homme à force d'encens , et sans cela pcut-estre que nous aurions vu quelque jour une bonne pièce de luy.
Page 88 - HORTENSE, riant. Ah aa! LA VICOMTESSE. Si l'on ne l'entend pas bien, du moins on devine quasi la beauté qu'il a voulu faire en cet endroit. ALCIPE. D'accord, Madame, on devine quasi lors qu'on a autant d'esprit que vous en avez, mais cela n'empesche pas que ce ne soit un galimathias.
Page 116 - OXFORD OX1 3NA PLEASE RETURN BY THE LAST DATE STAMPED BELOW Unless recalled earlier...
Page 14 - Il auroit introduit Oreste le traitant d'égal, sans nous vouloir faire accroire qu'autrefois le plus grand prince tutayoit le plus petit, parce que cela n'a pu estre entre gens qui portoient la qualité de rois , et que quand cela auroit...
Page 9 - ... et que, parce qu'un mot ou deux suffisent à faire souvent deviner ce qu'il veut dire, et que ce qu'il veut dire est beau, l'on y applaudit sans y penser, tout autant que s'il estoit purement écrit et entierement exprimé.
Page 13 - Son auteur, qui a plus d'esprit que moy, les découvrira bien luy-mesme. s'il les veut reconnoistre, et il s'en servira en suite comme il luy plaira. Il suffit que j'en ay compté jusqu'à prés de trois cens, et que l'on voit bien que je n'ay pas eu dessein de les exagerer...
Page 14 - ... grand Corneille. Mais il faut avouer que si monsieur Corneille avoit eu à traiter un sujet qui estoit de luy-mesme si heureux, il n'auroit pas fait venir Oreste en Epire comme un simple ambassadeur, mais comme un roy qui eust soustenu sa dignité.
Page 44 - Ore&te à son audience, le va chercher où il est, pour sçavoir le sujet de son ambassade. ALCIPE, riant. Avec tout le respect que je vous dois, Madame, je croyois que les rois dussent estre un peu plus jaloux de leur rang.

Bibliographic information