Notice de la ville d'Angers (Google eBook)

Front Cover
Germain & G. Grassin, 1897 - Religion - 394 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 144 - ... de transférer hors des villes les cimetières « qui, placés dans l'enceinte des habitations, pourroient nuire à la salubrité de l'air...
Page 144 - En conséquence des précédentes dispositions, les cimetières qui se trouveront insuffisans pour contenir les corps des fidèles seront agrandis; et ceux qui, placés dans l'enceinte des habitations, pourroient nuire à la salubrité de l'air, seront portés, autant que les circonstances le permettront, hors de ladite enceinte, en vertu des ordonnances des archevêques et évêques diocésains; et seront tenus les juges des lieux, les officiers municipaux et habitants d'y concourir chacun en ce...
Page 357 - L'édifice lui-même, dont tout un côté avait été taillé dans le roc et qui ne tarda pas à éprouver les inconvénients de l'humidité, fut réparé, en 1459, aux frais de la cassette royale...
Page 14 - Toussaints; son circuit était d'environ six cent vingt toises. Elle avait, suivant l'usage des Romains, et comme le dit Vitruve, quatre portes correspondant aux quatre points cardinaux. Trois de ces portes existaient encore en i79o; la porte de Fer, la porte Angevine, et la porte de la vieille Chartre...
Page 97 - Haranier, est seule dans le petit clocher de plomb qui est sur le chancel de l'église. C'est une petite cloche fort vieille, fêlée et même rompue en plusieurs endroits, dont le son enroué et désagréable semble fait pour mortifier les oreilles, et est aussi particulièrement destiné au carême. C'est ce qui lui a donné le nom de Haranier. Cette cloche passe parmi le peuple pour être d'argent 8 . 1 II ne fait pas mention du petit seing, parce que, dit-il dans la Cathédrale d'Angers.
Page 43 - Brief Discours sur l'excellence, grandeur et antiquité du pays d'Anjou et des princes qui y ont commandé et en sont sortis, avec la généalogie de la maison de Brie entrée dans celle des sires de Serrant.
Page 20 - Rainfray feist, en la cité d'Angiers, bastir ung palais et habitation somptueuse pour sa demeure. Il eut la témérité et folle hardiesse de démolir le monastère de Sainct-Maur, et en faire amener les pierres charpentées et matières, pour les appliquer à l'édiffication de son palais, se voulant enrichir et...
Page 61 - minée de vétusté lors de la construction de la nef en a. 1030, est sans doute celle dont on a retrouvé les murs « en 1763, lorsque le chapitre a fait construire sous la « nef le caveau ou enfeu des chanoines. Cet édifice n'avait « guère que trente pieds de large et formait simplement « un carré long qui aboutissait au chancel. Le murquibor< nait ladite première église à l'orient termine à présent « le caveau des chanoines. Ce mur et les deux murs côtiers « avaient leurs joints...
Page 342 - J'ai vu le cœur de notre excellent duc René , déposé dans la chapelle de Saint-Bernardin, aux Cordeliers d'Angers, servir do jouet à des manœuvres qui se le jetaient les uns aux autres. » (BLORDIER-LANGLOIS, 1. 1, 324.) Les profanations de Saint-Denis rendent croyable cet acte de vandalisme, attesté par un témoin oculaire. Tours, 16 pluviôse an H.
Page 60 - Rangeard, qu'il ne savoit point de cathédrale dans le royaume, à l'exception de celle d'Autun, qui pût l'emporter en fait d'anciens titres originaux sur celle d'Angers...

Bibliographic information