Leopold II., Franz II. und Catharina, ihre Correspondenz: nebst einer Einleitung, zur Geschichte der Politik Leopold's II (Google eBook)

Front Cover
Duncker & Humblot, 1874 - Austria - 259 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 217 - Mercy croit toujours que le rétablissement de la Nonciature aux Pays-Bas pourroit contribuer à ramener le clergé, je n'y ai pas la moindre difficulté, mais crains bien que cela ne fera que peu ou point d'effet. L'Electeur de Trêves m'a envoyé une nouvelle Estafette puisque ses propres États commencent à lever la tête contre lui , et je crains que cela aura des suites en Allemagne. Je viens de donner une déclaration à la France un peu forte, par laquelle je déclare que si un françois...
Page 170 - Veuillez agréer l'assurance de l'inaltérable attachement, et de la haute considération avec laquelle je suis, » Monsieur mon frère, » De votre majesté impériale et royale le bon frère et ami. » FRANÇOIS. » Réparât de l'empereur Napoléon à l'empereur d'Autriche. Erfurth, le 14 octobre 1808.
Page 210 - France sera un exemple que, sous peu, bon gré mal gré, tous les souverains ou gouverneurs de l'Europe seront obligés et forcés d'adopter, par les peuples eux-mêmes ; il en viendra un bien infini partout, la fin de bien d'injustices, guerres, désunions et troubles, et ce sera une des modes utiles que la France aura introduites en Europe 3.
Page i - Preis 24 Sgr. Inhalt: Die Entwickelung der modernen deutschen Geschichtswissenschaft. — Der erste deutsche Missionär in Preussen. — Ueber einige ältere Darstellungen der deutschen Kaiserzeit. — Die Entwickelung des deutschen Volksbewusstseins. — Der Einfluss der deutschen Hochschulen auf die nationale Entwickelung.
Page v - Es ist ein Glück, schreibt Leopold an seine Schwester Christine, wenn ein Land Stände und eine Constitution besitzt, an welchen das Volk hängt. In einem solchen Lande bestehen zwischen Herrscher und Volk gegenseitige Verbindlichkeiten, die nur durch Uebereinkommen abgeändert werden können.
Page 121 - ... nous avons choisie, mêler librement à la discussion des intérêts de l'état, que je viens de régler avec Elle, l'expression des sentimens d'Estime, de Considération et d'attachement le plus sincère et le plus parfait qu'elle m'inspire personnellement et avec lesquelles je serai inviolablement Madame ma Soeur de Votre Majesté Impériale le bon frère et fidèle ami et allié Joseph. Vienne le 18 May 1781. Madame ma Soeur, la Conformité de position dans laquelle nous nous trouvons vis...
Page 81 - Majestät ergeben möge. Le Roi a mieux aimé être Roi sur le pied de la constitution que de ne plus l'être du tout; das ist, däucht mir, ungefähr das Resultat von Allem, was man dieserwegen sagen könnte, und nach meinem Rinne sollten wir et Compagnie Gott danken, dass ce bon homme de Roi nous ait tiré par sa détermination du mauvais pas, dans lequel nous nous trouvions embarqués.
Page 7 - In München wird von dem Gesandten Himmel und Erde in Bewegung gesetzt, um Bayern zum Beitritt zur Ligue zu bestimmen; bei allen, selbst den unbedeutendsten, geistlichen und weltlichen Reichsständen wird gleichsam auf eine fortwährende Jagd ausgegangen, sie in das Netz zu ziehen ; jede Veranlassung wird sorgfältig benutzt, gleichsam bei den Haaren herbeigezogen, und manche selbst erdichtet, die Oesterreich auf irgend eine Art verdächtig und gehässig machen kann.
Page vii - Man muthet ihm viel zu viel Geriebenheit und Gewundenheit zu und hält dafür, dass er von machiavellistischen Grundsätzen durchströmt war, während höchstens von Feinheit und Klugheit die Rede sein könnte und der ganze Charakter seiner Politik den Stempel einer überraschenden Einfachheit an sich trägt.
Page 167 - L'amitié et les relations étroites qui m'unissent déjà si heureusement à VMI m'engagent à la prévenir sur les ouvertures que le Roi de Prusse est à la veille de lui faire, et je ne saurais me dispenser de Lui témoigner, en même temps, la satisfaction infinie que je ressentirais, en lui voyant adopter les mêmes principes qui ont déterminé l'alliance entre ma maison et celle de Brandenbourg, et qui me paraissent de nature à être appliqués sans le moindre inconvénient aux intérêts...

Bibliographic information