Dictionnaire historique de la ville de Paris et de ses environs, ...: F-P (Google eBook)

Front Cover
Moutard, 1779 - Paris (France)
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 379 - Paris , qui , ne fachant pas les conféquences de cette quef«on , la fit de la meilleure foi du monde. Cet ufage vient de ce que Lagny s'étant révolté contre le Roi, en 1544, le Maréchal de Lorge , qui étoit dans le canton avec un Corps de Troupes , prit la Ville & la faccagea. Comme on vend de l'Orge à Lagny , & que l'Acheteur ne peut fe difpenfer de s'informer du prix , il faut avoir la main dans le fac lorfque l'on fait cette demande; avec cette attention on évite le bain d'eau froide.
Page 209 - Apres le ferment le connétable lui ôtoit le manteau royal , prenoit une épée des mains d'un chevalier , la préfentoit au roi qui s'en fervoit pour conférer l'ordre de chevalerie au récipiendaire , s'il n'étoit pas chevalier. Le connétable prenoit enfuite la...
Page 552 - Les mantes font bannies ; on porte pour fichu une palatine de duvet de cygne , qu'on appelle un chat : chaque femme a un chat fur le col , derrière les épaules ; elles ont une machine de dentelle , de gaze ou de blonde , fort pliffée, qu'on appelle archiducheffe ou Mé~ dicls , Henri 1 V , ou collée monté.
Page 584 - Les vues de ces terrafles font uniques pour leur étendue & pour la beauté des objets qu'elles offrent. On y découvre les beaux payfages des environs de Paris , le vafte canal de la Seine , le bois de Boulogne , l'Abbaye de Longchamp , & quantité de villages , dont le coup d'œil eft trèsfatisfaifant.
Page 552 - On a vu à l'Opéra une dame avec une robe soupir étouffé, ornée de regrets superflus, avec un point au milieu de candeur parfaite, une attention marquée, des souliers...
Page 444 - Depuis 1710, il a augmenté infenfiblement de près des deux tiers dans la Capitale & dans les Provinces : premièrement , parce qu'il n'ya pas aujourd'hui de moyenne Bourgeoife , qui ne veuille avoir une efpèce de laquais...
Page 607 - ... que ce malheureux Prince fut enterré fous la gouttière d'une Chapelle ; que la Reine craignant que fon corps ne fût découvert, & qu'on ne lui fît des obféques honorables , ordonna qu'on le déterrât & qu'on le jetât dans la Marne ; ce qui fut exécuté; que le Cadavre s'arrêta dans les filets d'un Pêcheur qui reconnut le Prince à fa longue chevelure ; qu'il le porta fur fes épaules , & l'inhuma fur le bord de la rivière...
Page 206 - Voici ce que j'imagine : on avoit perdu l'art d'embaumer les corps ; on les coupoit par pièces qu'on faloit (i) , après les avoir fait bouillir dans de l'eau...
Page 381 - Parlement pour y remédier ; encore ne vinton à bout de les faire cefler entièrement , que lorfqu'on eut transféré cette Foire célèbre, du milieu de la plaine , dans la ville même de SaintDenis. Le temps de la Ligue qui furvint , & l'inutilité d'aller acheter des parchemins , depuis que le papier étoit devenu commun , contribuèrent auffi beaucoup à l'abolifTement du Landit.
Page 444 - Tous ceux qui ont écrit jufqu'à préfent , pour ou contre le luxe , auroient dû le diftinguer d'avec la magnificence ; c'eft ce qu'ils n'ont point fait. La magnificence , dit M.

Bibliographic information