La Revue scientifique de la France et de l'étranger (Google eBook)

Front Cover
Germer Baillière, 1883 - Science
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Common terms and phrases

Popular passages

Page 176 - Hier, n'ayant pas entendu Memnon, nous l'avons supplié de n'être pas une seconde fois défavorable, car les traits vénérables de l'impératrice s'étaient enflammés de courroux, et de faire entendre un son divin, de peur que le roi lui-même ne s'irritât et qu'une longue tristesse ne s'emparât de sa vénérable épouse : aussi Memnon, craignant le courroux de ces princes immortels, a fait entendre tout à coup une douce voix et a témoigné qu'il se plaisait dans la compagnie des dieux.
Page 175 - J'avais appris que l'Égyptien Memnon, échauffé par les rayons du soleil , faisait entendre une voix sortie de la pierre thébaine. Ayant aperçu Hadrien, le roi du monde, avant le lever du soleil , il lui dit bonjour, comme il pouvait le faire. Mais lorsque le Titan , traversant les airs avec ses blancs coursiers , occupait la seconde mesure des heures marquée par l'ombre du cadran, Memnon rendit de nouveau un son aigu , comme celui d'un instrument...
Page 195 - L'explication de l'expérience d'Arago, donnée par Faraday, est fondée cependant sur la production d'un courant continu; mais, en dépit de l'expérience, obscurcie peut-être par l'éclat des découvertes qui l'accompagnaient, les physiciens enseignaient comme une vérité évidente l'inversion des courants d'induction, selon que l'aimant s'approchait ou s'éloignait des positions d'équilibre. Le principe ingénieux de Gramme est fort éloigné de l'évidence. Un anneau de fer doux tourne en...
Page 326 - ... pour réduire au minimum la résistance du milieu, ou, en d'autres termes, pour faciliter au plus haut point le passage de cette masse à travers l'atmosphère? La réponse se fait naturellement, et d'ailleurs les peuples les plus anciens et les moins civilisés, en construisant leurs flèches ou leurs canots, nous...
Page 174 - Il en fut tout autrement pour celui du nord, lorsqu'après avoir éprouvé dans sa base un tassement considérable, et déjà fendu à moitié, il fut brisé par le violent tremblement de terre de l'an 27 avant l'ère chrétienne. A partir de cette époque, la partie restante du colosse fit entendre, au lever du soleil, un craquement sonore. Il attira quelque attention. Les voyageurs furent prévenus du phénomène. Ils ['écoutèrent : mais d'abord ils n'y crurent pas beaucoup; et les esprits forts,...
Page 327 - ... quelque phénomène électrique, et pendant quelques instants je fus enveloppé d'un nuage de vapeur qui ne me permettait plus de rien distinguer. J'étais en ce moment à la plus grande élévation que j'aie atteinte; le baromètre marquait...
Page 400 - ... sur le dépôt de minium, par un tube effilé, tenu verticalement. Pendant ce temps, on transporte rapidement le tube parallèlement à la plaque de verre; on étale, pour ainsi dire, le courant horizontalement. On obtient sur le dépôt des droites très courtes, très serrées, perpendiculaires à la direction du courant et pareilles à celles que donne un courant électrique couché sur une feuille de papier saupoudré de limaille de fer.
Page 423 - ... encore, Dupin a des lecteurs et Poncelet des disciples. Tandis que le professeur de Metz cherche à diriger les auditeurs vers un but nettement marqué, le même pour tous, celui de Paris, remuant à la fois toutes choses, propose à chacun la promesse qui doit le retenir ; il énumère, en entrant au détail, les arts et les métiers utiles à la vie, qui peuvent s'inspirer de la géométrie et recevoir de la mécanique des expédients ou des principes. Les cuisiniers ne sont pas oubliés, on...
Page 176 - Mais on sait qu'elle ne l'étoit pas au temps de Strabon. Le premier exemple du nom de Memnon appliqué au colosse de Thèbes se montre dans Pline ; encore s'exprime-t-il de manière à montrer que le fait n'étoit pas généralement admis , et n'étoit qu'un on dit (2). LU. xxxvi. Pline publia son ouvrage l'année d'avant sa mort, l'an 78 pag...
Page 5 - ... qu'il avait bu, les hallucinations disparaissaient comme par enchantement. Un jour cet homme passait sur les quais. La voix lui commande de jeter à la Seine deux pièces de cinq francs qu'il avait sur lui. Il obéit immédiatement, et à peine l'avait-il fait, qu'il aurait voulu se jeter luimême à la rivière : car, disait-il, nous n'avions pas, en ce moment, vingt francs à la maison. Ainsi donc, chez cet ivrogne, des hallucinations, parfaitement appréciées à leur juste valeur, conduisaient...

Bibliographic information