A New French Reader: Which Will Enable Any Student to Read French Correctly and with a Pure Accent, in Twenty Lessons, at Most (Google eBook)

Front Cover
Times printing house, 1878 - French language - 49 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 44 - Mais vous naissez le plus souvent } .. Sur les humides bords des royaumes du vent. La nature envers vous me semble bien injuste. — Votre compassion, lui répondit l'arbuste, Part d'un bon naturel ; mais quittez ce souci ; Les vents me sont moins qu'à vous redoutables ; Je plie et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici Contre leurs coups épouvantables Résisté sans courber le dos; Mais attendons la fin.
Page 44 - LE CHÊNE ET LE ROSEAU Le chêne un jour dit au roseau : « Vous avez bien sujet d'accuser la nature ; Un roitelet pour vous est un pesant fardeau ; Le moindre vent qui d'aventure Fait rider la face de l'eau. Vous oblige à baisser la tête ; Cependant que mon front, au Caucase pareil, Non content d'arrêter les rayons du soleil, Brave l'effort de la tempête.
Page 39 - L'orage a frappe le chene Qui seul etait mon soutien. De son inconstante haleine, Le zephyr ou 1'aquilon Depuis ce jour me promene De la foret a la plaine, De la montagne au vallon. Je vais ou le vent me mene, Sans me plaindre ou m'effrayer, Je vais ou va toute chose, Ou va la feuille de rose Et la feuille de laurier.
Page 42 - Et nous baisions ses blancs cheveux. Tous deux. Ma sœur, te souvient-il encore Du château que baignait la Dore, Et de cette tant vieille tour Du More, Où l'airain sonnait le retour Du jour? Te souvient-il du lac tranquille Qu'effleurait l'hirondelle agile, Du vent qui courbait le roseau Mobile Et du soleil couchant sur l'eau, Si beau?
Page 44 - ... redoutables. Je plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici Contre leurs coups épouvantables Résisté sans courber le dos; Mais attendons la fin.» Comme il disait ces mots. Du bout de l'horizon accourt avec furie Le plus terrible des enfants Que le Nord eût portés jusque-là dans ses flancs. L'arbre tient bon. le roseau plie; Le vent redouble ses efforts. Et fait si bien qu'il déracine Celui de qui la tête au ciel était voisine, Et dont les pieds touchaient à l'empire des morts.
Page 36 - C'est une grande misère que de n'avoir pas assez d'esprit pour bien parler, ni assez de jugement pour se taire.
Page 35 - ... moraux ; de même , dans l'histoire naturelle , il faut fouiller les archives du monde , tirer des entrailles de la terre les vieux monuments...
Page 42 - Oh ! qui me rendra mon Hélène, Et ma montagne, et le grand chêne ? Leur souvenir fait tous les jours Ma peine : Mon pays sera mes amours Toujours ! Il suffit que M.
Page 42 - Te souvient-il du lac tranquille Qu'effleurait l'hirondelle agile, Du vent qui courbait le roseau Mobile, Et du soleil couchant sur l'eau Si beau? Te souvient-il de cette amie, Douce compagne de ma vie?
Page 26 - La gloire des grands hommes se doit toujours mesurer aux moyens dont ils se sont servis pour l'acquérir. 158. La flatterie est une fausse monnaie, qui n'a de cours que par notre vanité.

Bibliographic information