Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences des arts et des métiers, Volume 4 (Google eBook)

Front Cover
Sociétés Typographiques, 1781
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 618 - Quand je dis tout, j'en excepte pourtant les qualités relatives au goût et à l'odorat; quoique ces qualités pussent réveiller en nous l'idée de rapports, on n'appelle point beaux les objets en qui elles résident, quand on ne les considère que relativement à ces qualités.
Page 124 - Quant aux sujets, la première loi que la religion, la raison et la nature leur imposent, est de respecter euxmêmes les conditions du contrat qu'ils ont fait, de ne jamais perdre de vue la nature de leur gouvernement; en France, de ne point oublier que tant que la famille régnante subsistera par les mâles, rien ne les dispensera jamais de l'obéissance ; d'honorer et de craindre leur maître, comme celui par lequel ils ont voulu que l'image de Dieu leur...
Page 120 - ... commande l'emporte sur celle de ceux qui obéissent; en sorte que si ces derniers deviennent à leur tour les plus forts, et qu'ils secouent le joug, ils le font avec autant de droit et de justice que l'autre qui le leur avait imposé. La même loi qui a fait l'autorité la défait alors : c'est la loi du plus fort. Quelquefois l'autorité qui s'établit par la violence change de nature; c'est lorsqu'elle continue et se maintient du consentement exprès de ceux qu'on a soumis : mais elle rentre...
Page 607 - Où est-ce donc que vous la voyez, cette unité qui vous dirige dans la construction de votre dessin, cette unité que vous regardez dans votre art comme une loi inviolable, cette unité que votre édifice doit imiter pour être beau, mais que rien sur la terre ne peut imiter parfaitement, puisque rien sur la terre ne peut être parfaitement un?
Page 477 - Fluche , il eil tel cependant que , ni la gravure , ni aucune description ne peut le faire concevoir. Heureufement , ajoute-t-il , ce travail n'eft point rare , & fi l'infertion d'une nouvelle maille dans une autre déjà faite, n'eft pas d'abord facile, à bien entendre , on trouve par-tout des mains prêtes à en montrer l'aiTemblage , & des bouches , qui mettent de la netteté dans tout ce qu'elles difent.
Page 459 - Chez nos bons aïeux, lorsque tous les crimes étaient taxés, que pour cent sous on pouvait couper le nez ou l'oreille à un homme ; ce beau tarif, appuyé de la preuve, ou par témoin, ou par serment, ou par le sort des armes , avait peu besoin d'avocats. Les lois romaines introduites, les rendirent plus nécessaires. Mais le barreau ne prit une forme raisonnable et décente que dans le quatorzième siècle, lorsque le parlement, devenu sédentaire sous...
Page 613 - ... de l'avoir omis. M. l'abbé Batteux rappelle tous les principes des beaux-arts à l'imitation de la belle nature : mais il ne nous apprend point ce que c'est que la belle nature.
Page 120 - Fléchir le genou devant un homme ou devant une image, n'est qu'une cérémonie extérieure , dont le vrai Dieu qui demande le cœur et l'esprit, ne se soucie guère, et qu'il abandonne à l'institution des hommes pour en faire, comme il leur conviendra , des marques d'un culte civil et politique , ou d'un culte de religion.
Page 362 - D'autres honneurs étoient encore offerts à l'ambition des Bannerets : ils pouvoient prétendre aux qualités de Comtes , de Barons , de Marquis...
Page 621 - ... même l'apparence, marquée d'ordre & de fymmétrie ; telle feroit la peinture d'un orage , d'une tempête , d'un chaos , & l'on fera forcé de convenir que la feule qualité commune , félon laquelle ces êtres conviennent tous , eft la notion de rapports. Mais quand on demande que la notion générale de beau convienne à tous les êtres qu'on nomme tels , ne parle-t-on que de fa langue , ou parle-t-on de toutes les langues ? Faut-il que cette...

Bibliographic information