The pains of memory, a poem (Google eBook)

Front Cover
1811
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 6 - I carol'd on thy side? Is it— that oft, since then, my heart has sigh'd, As Youth, and Hope's delusive gleams, flew fast? Is it — that those, who circled on thy shore, Companions of my youth, now meet no more? Whate'er the cause, upon thy banks I bend Sorrowing, yet feel such solace at my heart, As at the meeting of some long-lost friend, From whom, in happier hours, we wept to part.
Page 6 - Itchin, when I behold thy banks again, Thy crumbling margin, and thy silver breast, On which the self-same tints still seem to rest, Why feels my heart the shiv'ring sense of pain?
Page 28 - J'entre en une humeur noire, en un chagrin profond, Quand je vois vivre entre eux les hommes comme ils font; Je ne trouve partout que lâche flatterie, Qu'injustice, intérêt, trahison, fourberie; Je n'y puis plus tenir, j'enrage ; et mon dessein Est de rompre en visière à tout le genre humain PHILINTE.
Page i - Dithyrambe. .Treund! versäume nicht zu leben: Denn die Jahre fliehn, Und es wird der Saft der Reben Uns nicht lange glühn! Lach' der Arzt
Page 28 - Mes yeux sont trop blesses, et la cour et la ville Ne m'offrent rien qu'objets a m'echauffer la bile; J'entre en une humeur noire, en un chagrin profond, Quand je vois vivre entre eux les hommes comme ils font . . . PHILINTE Ce chagrin philosophe est un peu trop sauvage.
Page iii - Quel triste souvenir que le passé ! S'il a été malheureux, il est affreux de se le rappeler. S'il a été heureux, qu'il est dur de dire : « Je l'ai été. » Si l'on pense à ses beaux moments de gloire et de plaisir, à ses succès, à sa jeunesse, même à ses premières occupations et aux jeux de son enfance, qui...

Bibliographic information