Histoire naturelle, civile et ecclésiastique du Japon, Volume 2 (Google eBook)

Front Cover
1758
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 214 - Japon, eft un poiffon très-fingulier, à-peu-près de la longueur d'un enfant de dix ans, fans écailles & uns nageoires ; la tête , la bouche & la gorge grandes ; le ventre large & plat comme un fac , & qui peut contenir une grande quantité d'eau. Il a les dents minces & aiguës, comme celles d'un ferpent, & les parues internes fi petites, qu'à peine font-elles vifibles.
Page 204 - ... de la gorge ; il a la tête couronnée d'une aigrette magnifique ; sa queue qui s'élève obliquement , et les ailes qui sont placées sur le dos d'une manière singulière , offrent à l'œil un objet aussi curieux qu'il est extraordinaire. Hist. Nat. du Japon , tome I , page ii2.
Page 234 - Il n'oferoit, fans déroger , toucher la terre du bout du pied : s'il veut aller quelque part , il faut que des hommes l'y portent fur leurs épaules. Encore moins voudroit-il expofer fa perfonne facrée au grand air, le foleil même n'eft pas digne de luire fur fa tête.
Page xii - L'année suivante , au lieu de revenir en Europe avec M. Fabricius, il se mit au service de la compagnie hollandaise des Indes orientales, en qualité de chirurgien en chef de la flotte.
Page 204 - II ya au Japon une espèce de faisans qui se distinguent par la diversité de leurs couleurs , par l'éclat de leurs plumes , et par la beauté de leur queue , qui égale en longueur la moitié de la hauteur d'un homme, et qui , par ce mélange et par...
Page 90 - Sur le fommet des montagnes , on a placé des corps - de - garde , d'où l'on obferve , avec des lunettes de longue vue , tout ce qui fe palFe en mer, pour en donner avis au Magiftrat de la ville.
Page 174 - ... plus grands à mefure qu'ils s'approchent de fa plus grande largeur. La furface extérieure eft rude & gluante; il s'y attache fouvent des coraux , des plantes de mer & d'autres coquilles : elle renferme une excellente nacre, brillante, d'où il s'élève quelquefois des excroiflànces de perles blanchâtres , comme dans les coquilles ordinaires de Perfe.
Page 193 - Japonais ne mangent. Ce font les femmes des pêcheurs qui les préparent & qui les vendent. Leur adrefle eft extrême à les tirer du fond de la mer, en plongeant jufqu'à trente & quarante brafles de profondeur.
Page 193 - Il y en a très peu, dont les racines , les feuilles , les fleurs ou les fruits ne fervent de nourriture aux Habitans.
Page 234 - Il ne s'expofe jamais avr 33 grand air , ni même à la lumière du foleil , 3* qu'il ne croit pas digne de luire fur fa tête. » Telle eft la fainteté des moindres parties de » fon corps , qu'il n'ofe fe couper, ni les che» veux, ni la barbe, ni les ongles.

Bibliographic information