Mémoires secrets pour servir à l'histoire de la republique des lettres en France, depuis MDCCLXII jusqu'à nos jours; ou, Journal d'un observateur, ... (Google eBook)

Front Cover
J. Adamsohn, 1789 - French literature
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 330 - Mais qu'eft-ce qu'entendent ces dames En nous parlant toujours du Cœur ? En y penfant beaucoup , je me fuis mis en tête Que du fens littéral elles font peu de cas , Et qu'on eft convenu de prendre un mot honnête Au lieu d'un mot qui ne l'eft pas. Sur le lien des cœurs en vain Platon raifonne ; Platon...
Page 182 - J'aimais alors toutes les femmes : Toujours brûlé de feux nouveaux, Je prétendais d'Hercule égaler les travaux, Et sans cesse, auprès de ces dames, Etre l'heureux rival de cent heureux rivaux.
Page 4 - ... doit dire ; voilà les vers que j'aime : jugez fi je ne dois pas être très-content de votre ouvrage. Vous me paraîtrez avoir beaucoup de mérite , attendu que vous avez beaucoup d'ennemis.
Page 171 - Ce qui le rend plus piquant, c'est de comparer la différente façon de penser des hommes et les motifs qui les font agir: souvent ces motifs ne font pas honneur à l'humanité. Le peuple veut une démocratie décidée; le parti qui s'y oppose n'est...
Page 320 - J'admire vos talents, je m'amuse de vos rêveries qui, soit dit en passant, vous occupent trop et trop longtemps. Il faut, à la fin, être sage et heureux. Vous avez fait assez parler de vous par des singularités peu convenables à un véritable grand homme. Démontrez à vos ennemis que vous pouvez...
Page 303 - Je fuis bien sûr que vous ne tombez pas dans cette erreur : quand il fe fert de vos étoffes pour faire fes habits de fête, vous n'avei garde de l'en dépouiller.
Page 330 - Pour nous avoir formé des cœurs de deux façons. Car, que deviendraient les familles, Si les cœurs des jeunes garçons Etaient faits comme ceux des filles ? Avec variété...
Page 211 - ... respect que nous vous devons, qui doivent vous paraître suspects dans ce moment-ci. C'est par nos soins, et par les efforts que nous ferons pour contribuer à vos amusements , que nous espérons vous ôter jusqu'au moindre souvenir de notre faute; et c'est des bontés et de l'indulgence dont vous nous avez tant de fois honorés , que nous attendons la grâce que nous vous demandons, et que nous vous supplions de nous accorder.
Page 4 - La pompe du /pecTacle n'eft une beauté, que quand elle fait une partie néceflaire du fujet ; autrement ce n'eft qu'une décoration. Les incidens ne font un mérite , que quand ils font naturels , & les déclamations font toujours puériles, fur-tout quand elles font remplies d'enflure.
Page 107 - M. de Voltaire , suivant son usage , persifle le public, et désavoue le Dictionnaire philosophique. Voici une anecdote à ce sujet , que nous tenons du sieur Cramer, son imprimeur à Genève , et qui est à Paris. Il nous a conté qu'il avait écrit , il ya quelque temps , une lettre à M. de Voltaire, dans laquelle, en lui rendant compte de ce nouveau livre, dont on parlait à Paris, fort scandaleux, fort connu , fort couru, et...

Bibliographic information