Konia, la ville des derviches tourneurs: souvenirs d'un voyage en Asie mineure (Google eBook)

Front Cover
Ernest Leroux, 1897 - History - 257 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 205 - Tout à coup je vis le mur de la maison s'ouvrir et six individus entrer avec respect, saluer et déposer un bouquet de fleurs devant le Maître. Ils restèrent assis jusqu'à l'heure de la prière de l'après-midi, sans qu'un mot fût prononcé. Le Maître fit signe à Chems-eddin qu'il était temps d'accomplir le rite de la prière, et qu'il devait remplir les fonctions d'imam. Quand vous êtes présent, dit Chems, nulle autre personne ne doit remplir ces fonctions, » Djélâl-eddin présida donc...
Page 205 - J'en envoyai quelques feuilles à la boutique d'un droguiste ; on me répondit qu'on n'avait pas encore vu cette espèce de fleurs, avec tant de fraîcheur, de coloris et de parfum. Tout le monde resta étonné et se demanda d'où, en hiver, on avait pu apporter de pareilles fleurs. On dit que le Maître conserva ces feuilles jusqu'à son dernier souffle ; et que, si quelqu'un avait mal aux yeux, il frottait une feuille sur la partie malade et la guérissait. Le coloris et le parfum de ces fleurs...
Page 86 - Mais ceux qui croient en Dieu et au jour dernier, qui font la prière, qui payent le tribut sacré, n'ayant d'autre crainte que celle de Dieu, visiteront son temple.
Page 158 - ... quatre angles, servent de pendentifs et rattachent la coupole au plan carré de la grande salle. La décoration de chacun de ces triangles, en bleu foncé sur fond vert, est composée des noms des quatre premier khalifes, Abou-Bekr, Omar, Othmân et Ali, en koufique carré, répétés à l'infini.

Bibliographic information