Discours sur cette question: comment l'abolition progressive de la servitude en Europe a-t-elle influé sur le développement des lumières et des richesses des nations? ... (Google eBook)

Front Cover
Imprimerie de Mme Locard, 1805 - Social Science - 176 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 116 - Donc un nouveau labeur à tes armes s'apprête : Prends ta foudre, Louis , et va comme un lion Donner le dernier coup à la dernière tête De la rébellion. Fais choir en sacrifice au démon de la France Les fronts trop élevés de ces âmes d'enfer ; Et n'épargne contre eux, pour notre délivrance , Ni le feu ni le fer.
Page 117 - Marche : va les détruire ; éteins-en la semence ; Et suis jusqu'à leur fin ton courroux généreux, Sans jamais écouter ni pitié, ni clémence Qui te parle pour eux. Ils ont beau vers le ciel leurs murailles accroître , Beau d'un soin assidu travailler à leurs forts, Et creuser leurs fossés jusqu'à faire paroître Le jour entre les morts.
Page 73 - ... défendre sans cesse contre l'Océan ? Dans une telle situation , l'homme a besoin de toutes les facultés de son semblable. Il faut que l'intérêt commun , et non la cruauté , commande ; il faut , pour subsister dans une telle région , des ressources que la liberté seule peut créer ; il faut faire contribuer tous les autres pays à sa subsistance, vendre aux peuples riches et voluptueux ce que l'on va chercher loin de sa terre natale ; se rendre capable , à force d'économie , de détruire...
Page 64 - ... de la barbarie, que l'Italie déployait déjà ses pavillons sur les deux mers ; elle avait long-temps ofFert aux autres contrées ignorantes et esclaves le spectacle de républiques créées au milieu des orages , opulentes malgré de perpétuelles dissentions, invincibles malgré l'animosité des partis , toujours divisées dans l'intérieur , mais toujours d'accord pour la défense commune; les débats entre le diadème et la tiare, les entreprises de la puissance sacerdotale, et la résistance...
Page vi - ... tombe avec la certitude de voir un autel impérissable s'élever sur leur pierre sépulcrale. Le philosophe ne peut aspirer à des succès aussi brillans; il lui doit suffire que le fruit de ses méditations soulage l'humanité, grossisse le faisceau des connaissances contemporaines, rompe sans efforts des chaînes antiques , enseigne aux princes de nouveaux moyens de gloire, et aux peuples de nouveaux moyens de bonheur; il lui suffit que les hommes de bien de tous les pays estiment son cœur,...
Page 84 - ... if any other would come and offer more : by various iniquities in. the court of Exchequer, which was entirely Norman ; by forfeitures wrongfully taken ; and...
Page 151 - Chaumelon fut à portée de voir de près combien ceux qui prennent la résistance féodale pour la liberté, prouvent leur défaut de lumière en politique; elle multiplie les ressorts de la tyrannie , au lieu de l'affaiblir; elle étend ses moyens en les divisant. On peut échapper à un seul despote ; c'est un polyphême qui n'a qu'un seul œil ; mais le pouvoir d'une aristocratie qui se répand sur toutes les villes, sur tous les hameaux, ressemble aux Titans de la fable, qui effraient le monde...
Page vi - ... applaudissemens couronnent ses efforts , il faut qu'il soit admiré. De nouveaux Homère, de nouveaux Sophocle, peuvent appeler autour d'eux les générations contemporaines, recueillir d'avance dans leurs suffrages les suffrages des générations qui doivent naître, descendre dans la tombe avec la certitude de voir un autel impérissable s'élever sur leur pierre sépulcrale. Le philosophe ne peut aspirer à des succès aussi brillans; il lui doit suffire que le fruit de ses méditations soulage...
Page 78 - ... peuples. Quand les révolutions politiques s'effectuent au sein de l'ignorance, l'enthousiasme qui les dirige les rend pures des vils calculs de la cupidité , des misérables inquiétudes de l'égoïsme; mais le défaut d'expérience, d'étude, de réflexion , empêche de consolider, par une sagesse prévoyante, l'ouvrage d'une générosité courageuse; on compte sur les vertus de ses contemporains, on ne se défie point des vices de leurs descendans, on ne s'élance point dans l'avenir, parce...
Page 53 - L'art d'organiser de puissantes aristocraties, qui rend tous les nobles souverains et tous les paysans esclaves, qui établit un tyran sur chaque hameau comme sur chaque ville ; cet art, né de l'oubli profond de l'humanité, était né, s'était perfectionné dans l'occident : le régime politique de l'orient établit, dans le sens inverse de la démocratie , une parfaite égalité entre les hommes. Le dogme de l'obéissance passive fait des esclaves de tous les sujets; le caprice du prince crée...

Bibliographic information