Les turbans de Venise: roman

Front Cover
Éditions du Seuil, 2001 - 376 pages
0 Reviews
Dans Venise la rouge, l'historien de l'art Kâmil Uzman recherche les traces de la présence ottomane qu'ont léguées des siècles de peinture. Il ignore que son séjour d'études se transformera en voyage initiatique : revivant les étapes de son existence à travers les tableaux qu'il contemple et analyse, il va peu à peu se laisser emporter par une passion dévorante pour une jeune bibliothécaire. Venise occupe ici une place centrale. Mais Istanbul et les souvenirs d'enfance qui hantent Kâmil reviennent sans cesse en contrepoint. Les portraits des peintres de la famille Bellini renvoient le professeur d'université turc aux errances et aux coïncidences de sa vie solitaire : ainsi l'étrange présence qui l'accompagne sur les façades des palais, les enturbannés de Venise. Ce roman à l'architecture ample, qui mêle l'histoire des Bellini à celle d'un personnage contemporain, révèle un nouvel aspect de Nedim Gürsel - la synthèse effectuée entre les arts permet une autre vision du rapport entre l'Orient et l'Occident. L'auteur propose avec ce livre un récit érudit et ambitieux qui passionnera tous les amoureux de Venise, de la Turquie et de la peinture.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Premier chapitre
11
Deuxième chapitre
35
Troisième chapitre
57
Copyright

10 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information