Explication de l'Épitre aux romains, Volume 3 (Google eBook)

Front Cover
1733 - Bible
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 208 - Vous ne prendrez point en vain le nom du Seigneur votre Dieu ; car le Seigneur ne tiendra point pour innocent celui qui aura pris en vain le nom du Seigneur son Dieu.
Page 153 - Et il n'ya point de salut (c) par aucun autre ; car nul autre nom sous le ciel n'a été donné aux hommes par lequel nous devions être sauvés.
Page 302 - Baleine , ainfi le Fils de l'Homme fera trois jours & trois nuits dans le cœur de la Terre. Les...
Page 165 - Car la chair a des défirs contraires à «eux de l'efprit, & l'efprit en a de: contraires à ceux de la chair' ; fie ils foat oppofez l'un à l'autre : de forte que vous ne faites pas les chofcs que vous voudriez.
Page 56 - Et je leur ai ..donné la gloire que vous m'avez donnée, afin qu'ils soient un -comme nous sommes un.
Page 259 - Dites aux enfants d'Israël : Vous êtes un peuple d'une tête dure. Si je viens une fois au milieu de vous, je vous exterminerai. Quittez donc présentement tous vos ornements, afin que je sache de quelle manière j'en userai avec vous.
Page 171 - Dieu ^ on les reçoit , on les entretient , on les nourrit : conrnic ii ce n'ctoit pas la même chofe , ou de douter que Dieu ait de la bonté , ce qui eft oppofé à la foi } ou de douter qu'il en ait pour nous , ce qui eft contraire à l'efpérance.
Page 108 - Je vous donnerai toute cette puiffance , & la gloire de ces royaumes ; car elle m'a été donnée, & je la donne à qui il me plaît.
Page 183 - Un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en vous tous. 7 Mais la grâce est donnée à chacun de nous, selon la mesure du don de Christ. 8 C'est pourquoi, il est dit : Etant monté en haut, il a mené captive une grande multitude de captifs, et il a distribué des dons aux hommes. 9 Or, que veut dire cela : Qu'il est monté...
Page 146 - Domine, involuntate tuâ prœstitisti decori meovirtutem. t. 8. C'étoit, Seigneur, par un pur effet de votre volonté, que vous m'aviez affermi dans l'état florissant où j'étois. Je ne sentois pas , ô mon Dieu ! que je tenois de vous seul cette abondance et cet état de prospérité où je me trouvois : je ne pensois pas que la même main qui m'avoit élevé, pouvoit m'abattre en un instant : je ne remontois pas à la source de tous les dons , à cette...

Bibliographic information