Memoirs of baron Cuvier (Google eBook)

Front Cover
1833
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 318 - I had great things still to do ; all was ready in my head. After thirty years of labour and research, there remained but to write, and now the hands fail, and carry with them the head.
Page 191 - Comme le voyageur est ravi d'admiration, lorsque, dans un beau jour d'été, après avoir péniblement traversé les sommets du Jura , il arrive à cette gorge où se déploie subitement devant lui l'immense bassin de Genève : qu'il voit d'un coup...
Page 168 - ... à travers les plaines du désert; telle fut l'origine des sciences mathématiques, et celle des sciences physiques. Une fois assuré qu'il pouvait combattre la nature par elle-même, le génie ne se reposa plus...
Page 192 - C'est vraiment là que la nature semble vouloir se montrer par un plus grand nombre de faces. Les plantes les plus rares, depuis celles des pays tempérés jusqu'à celles de la zone glaciale, n'y coûtent que quelques pas au botaniste ; le zoologiste peut y poursuivre des insectes aussi variés que la végétation qui les nourrit ; le lac y forme pour le physicien une sorte de mer, par sa profondeur, par son étendue et même par la violence...
Page 314 - ... from the lyre of universal nature. Says one who was present at the lecture from which he went home to die, "In the whole of this lecture there was an omnipresence of the Omnipotent and Supreme Cause. The examination of the visible world seemed to touch upon the invisible. The search into creation invoked the presence of the Creator. It seemed as if the veil were to be torn from before us, and science was about to reveal eternal wisdom.
Page 168 - ... besoins; les premiers pâtres s'aperçurent que les astres suivent une marche réglée , et s'en servirent pour diriger leurs courses à travers les plaines du désert : telle fut l'origine des sciences mathématiques, et celle des sciences physiques. Une fois assuré qu'il pouvait combattre...
Page 191 - Genève : qu'il voit d'un coup d'œil ce beau lac dont les eaux réfléchissent le bleu du ciel, mais plus pur et plus profond ; cette vaste campagne, si bien cultivée, peuplée d'habitations si riantes; ces coteaux qui s'élèvent par degrés et que revêt une si riche végétation ; ces montagnes couvertes de forêts toujours vertes; la crête sourcilleuse des...
Page 345 - Audouin, ayant pour titre : Recherches anatomiques sur le thorax des animaux articulés, et celui des insectes en particulier, 1821.
Page 341 - Sur un nouveau rapprochement à établir entre les classes qui composent le règne animal.
Page 168 - Se succédant dès-lors sans interruption, des esprits méditatifs, dépositaires fidèles des doctrines acquises, constamment occupés de les lier, de les vivifier les unes par les autres, nous ont conduits, en moins de quarante...

Bibliographic information