Biographie nouvelle des contemporains: ou Dictionnaire historique et raisonné de tous les hommes qui, depuis la révolution française, ont acquis de la célébrité par leurs actions, leurs écrits, leurs erreurs ou leurs crimes, soit en France, soit dans les pays étrangers; précédée d'un tableau par ordre chronologique des époques célèbres et des événemens remarquables, tant en France qu'à l'étranger, depuis 1787 jusqu'à ce jour, et d'une table alphabétique des assemblées législatives, à partir de l'assemblée constituante jusqu'aux dernières chambres des pairs et des députés (Google eBook)

Front Cover
Librairie historique, 1824 - Biography & Autobiography
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 413 - ... conserva toujours la modération dans la sagesse , qualité si rare et si difficile ' . Il n'enseigna qu'une philosophie douce et raisonnable, indulgente avec fermeté, conciliante sans mollesse , invariable dans les principes , mais accommodante sur les défauts , qui ne transige jamais avec les passions , mais qui ménage l'homme faible pour gagner sa confiance , et le mener à la vertu par la persuasion.
Page 2 - ... rétablissement de la maison de Bourbon sur le trône de France. Le roi le nomma membre de la chambre des pairs, le 4 juin de la même année.
Page 445 - ... le laisse faire, mais il en préviendra l'excès; un bon comme un mauvais système, un bon comme un mauvais parti peuvent se servir de lui pour commencer, mais c'est là tout. Dans la vérité comme dans l'erreur, il s'arrête et résiste dès qu'on veut le mener vite et loin. C'est que sa conscience est droite, sa vue courte et son caractère faible. Franc et loyal, il peut s'engager assez vivement au début; que la situation s'embarrasse, que le cours des choses s'accélère, il se trouble...
Page 368 - L'indécence de plusieurs nouvelles attira à Restif des reproches. Voici sa réponse : « Entendons-nous: si la science est respectable , la fausse délicatesse ne l'est pas. Les Contemporaines sont un ouvrage de médecine morale : si les détails en sont licencieux, les principes en sont honnêtes, et le but en est utile. Qu'est-ce qu'un romancier? le peintre des mœurs. Les mœurs sont corrompues : devais-je peindre les mœurs de...
Page 16 - Histoire de l'Anatomie et de la Chirurgie, contenant l'origine et les progrès de ces sciences, avec un tableau chronologique des principales découvertes, et un catalogue des ouvrages d'anatomie et de chirurgie , des mémoires académiques , des dissertations insérées dans les journaux , et de la plupart des thèses qui ont été soutenues dans les facultés de médecine de l'Europe, 7 vol.
Page 41 - ... quand ils arrivent, lui attirent les cœurs ; une grande générosité, de la grâce et de la justesse dans ses récompenses ; beaucoup de tact, le talent de deviner ce qu'il ne sait pas : et une grande connaissance des hommes.
Page 365 - Restif fut un fécond écrivain ; deux cents volumes environ sont sortis de sa plume. Ses habitudes , peu en harmonie avec la dignité d'un homme de lettres, le retinrent presque toujours dans une basse et repoussante société. Il ne put jamais acquérir de goût, et manqua de la connaissance du grand monde; aussi le peignit-il mal, lorsqu'il voulut l'essayer. En revanche, nul, mieux que lui, n'a fait connaître le langage, la manière de sentir, les mouvemens de l'âme, les mœurs, les usages des...
Page 326 - Cette apologie neuve, intéressante et ingénieuse de la religion chrétienne et de sou auteur (traduite en français, par MJLA Dumas, pasteur à Dresde, en 1799), a fait époque eu Allemagne dans l'importante branche des sciences théologiques, à laquelle l'ouvrage de Reinhard appartient. On lui a savamment et subtilement contesté la vérité du fait qui lui sert de point de départ. On a nié que Jésus-Christ eût, dans sa pensée , embrassé la race humaine tout entière , et formé le projet...
Page 95 - On convoque aussitôt les trente- deux sections de la ville, et, dans le court intervalle de quelques heures, vingt mille signatures, dont un trop grand nombre devinrent depuis des arrêts de mort, ratifient le pacte juré entre les soldats et leur général. Pour premier usage de cette confirmation de pouvoir...
Page 412 - On n'y trouve ni originalité d'idées, ni verve comique, ni traits de caractère ou de mœurs fortement prononcés; le style en est naturel et correct, mais faible et sans poésie

Bibliographic information