Le livre des proverbes français, Volume 2 (Google eBook)

Front Cover
Paulin, 1842 - Proverbs, French
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 165 - Quand le malheur ne seroit bon Qu'à mettre un sot à la raison, Toujours seroit-ce à juste cause Qu'on le dit bon à quelque chose.
Page 199 - Chacun tourne en réalités, Autant qu'il peut, ses propres songes : L'homme est de glace aux vérités; II est de feu pour les mensonges.
Page 232 - Il faut, autant qu'on peut, obliger tout le monde On a souvent besoin d'un plus petit que soi. De cette vérité deux fables feront foi ; Tant la chose en preuves abonde. Entre les pattes d'un lion Un rat sortit de terre assez à l'étourdie. Le roi des animaux, en cette occasion, Montra ce qu'il était, et lui donna la vie.
Page 4 - ... empiétements du roi de Navarre, le maréchal l'avait fait avec beaucoup de courage et une fortune assez heureuse pour qu'Henri de Navarre ne lui pardonnât pas des avantages, d'ailleurs fort honorablement acquis. Leur caractère était aussi bouillant, aussi téméraire, et, comme dit Brantôme, « de capricieux à capricieux et de brave à brave, malaisément la concorde y règne >. Quant à la reine, Biron, un jour, lui manqua gravement d'égards : passant avec sa troupe sous les murs de Nérac,...
Page 65 - Il ne faut pas aller à la guerre qui craint les horions. (GARR. MEURIER, Trésor des Sentences.) XVIe siècle. Les guerres civiles sont les grands jours des cieux. Maistres d'hostel et secrétaire Ne baient rien plus que la guerre. (Adages français.) XVIe siècle. Que dit-on de la guerre? le charbon sera-t-il cher? (OuDiN , Curiosités françaises.) Qui a belle femme et chasteau en frontière Jamais ne luy manque débat ne guerre. Qui a fait la guerre face la paix. (GARR. MEURIER , Trésor des...
Page 119 - Panurge estoit de stature moyenne, ny trop grand ny trop petit, et avoit le nez un peu aquillin, faict à manche de rasouer; et pour lors estoit de l'eage de trente et cinq ans ou environ...
Page 308 - Qui preste non r'a , Qui r'a non tost, Qui tost non tout, Si tout. non gré, Si gré non tel , Garde-toi donc de prester, Car à l'emprunter cousin germain , Et au rendre, fils de p Qui prie et mendie ne mesdie. (GARR. MEURIER, Trésor des Sentences.) xvi
Page 10 - ... la rive droite de la Grèze, des châteaux sur toutes les grandes rivières qui se précipitent des hautes Alpes. Jamais souche féodale ne produisit plus de rameaux, et nulle part les membres d'une même famille ne se groupèrent autour de leur chef avec un soin plus jaloux. Tandis que dans la plupart des maisons nobiliaires la discorde, ou au moins l'indifférence, séparait les cadets des aînés, une tradition de famille, peut-être une association secrète et jurée de père en fils, retenait...
Page 40 - Vous estes de Lagny, vous n'avez pas haste. (Comédie des Prov. , acte I , scène vi. ) JEAN DE NIVELLE. Il fait comme ce chien de Jean de Nivelle qui s'enfuit quand on l'appelle. . Ce proverbe, qui s'aplique à ceux que l'on apelle et qui...
Page 103 - Curiositéi françaises. ) — Tel fois chante li menestriers Que c'est de tous li plus courreciez. Quelquefois le ménétrier chante tandis qu'il est le plus triste de toute la compagnie, (Ane. prov. , Mx. ) xme siècle. MUR. A tort se lamente de la mer Qui ne s

Bibliographic information