Essai sur l'indifférence en matière de religion ... (Google eBook)

Front Cover
Tournachon-Molin & H. Seguin, 1822 - Apologetics
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 196 - Dieu! c'est toi qui fais l'excellence de sa nature et la moralité de ses actions; sans toi je ne sens rien en moi qui m'élève au-dessus des bêtes, que le triste privilège de m'égarer d'erreurs en erreurs à l'aide d'un entendement sans règle et d'une raison sans principe.
Page 133 - Le premier homme reçoit les premières vérités, sur le témoignage de Dieu , raison suprême , et elles se conservent parmi les hommes , perpétuellement manifestées par le témoignage universel , expression de la raison générale. La société ne subsiste que par sa foi dans ces vérités , transmises de générations en générations comme la vie, qui s'éteindroit sans elles; transmises comme la pensée, puisqu'elles ne sont que la pensée même reçue primitivement et perpétuée par la...
Page 41 - Maintenant cela seroit impossible ; on verra plus tard pourquoi (1). ' ne développe pas un système, je constate des faits. Il est de fait que souvent les sens nous trompent, que le sentiment intérieur nous trompe, que la raison nous trompe, et que nous n'avons en nous aucun moyen de reconnoître quand nous nous sommes trompés, aucune règle infaillible du vrai. C'en est assez, comme on l'a vu, pour ne pouvoir rigoureusement affirmer quoi que ce soit, pas même notre propre existence.
Page 62 - ... éternel, infini; et la création tout entière avec ses soleils et ses mondes, chacun desquels enferme en soi des myriades de mondes, n'est que l'auréole de ce grand Etre. Source féconde des réalités, tout sort de lui, tout y rentre ; et, tandis qu'envoyées au dehors pour attester sa puissance et pour célébrer sa gloire dans tous les points de l'espace et du temps, ses innombrables créatures, leur mission remplie, reviennent déposer à ses pieds la portion d'être qu'il leur départit,...
Page 229 - Que deviendrez-vous donc, ô homme qui cherchez quelle est votre véritable condition par votre raison naturelle? Vous ne pouvez fuir une de ces sectes ni subsister dans aucune.
Page 16 - On peut tout soutenir, tout contester, même sans recourir à des principes divers ; car il n'en est point d'où l'on ne déduise des conséquences contraires.
Page 288 - ... traditions antiques, ^ se confond avec le témoignage du genre humain , et n'est , sur le reste , que le témoignage de Dieu même. 3° Que, parmi les diverses communions chrétiennes , le caractère essentiel de la plus grande autorité appartient visiblement à l'Eglise catholique; de sorte qu'en elle seule résident toutes les vérités nécessaires à l'homme , la connoissance complète des devoirs ou des lois de l'intelligence , la certitude , le salut , la vie. Du principe de l'autorité...
Page xi - ... abandonnés à eux-mêmes, ne savent où se prendre ; on les voit flotter au hasard dans mille directions contraires. De là un désordre universel, une effrayante instabilité d'opinions et d'institutions. Las de l'erreur et de la vérité, on rejette également l'une et l'autre. Il ya au fond des cœurs , avec un malaise incroyable , comme un immense dégoût de la vie, et un insatiable besoin de destruction.
Page xciii - ... que la raison générale, la raison du genre humain et de toutes les intelligences, n'est originairement qu'une participation de la raison de Dieu, la plus générale qu'on puisse concevoir, puisqu'elle est infinie comme la vérité ou comme Dieu même. Donc elle est infaillible ; donc la raison particulière, nécessairement imparfaite, doit se soumettre à ses décisions, sous peine de ne pouvoir rien affirmer, rien croire, c'est-à-dire sous peine de mort.
Page 76 - ... à l'évidence : selon la force du mot, elle consiste dans une vue claire de la vérité d'un principe ou d'une proposition. Mais comme il arrive souvent que l'esprit croit voir avec clarté ce qu'il ne voit réellement point , car l'erreur n'est pas visible ; ou , en d'autres termes, comme il ya des évidences trompeuses, la certitude des vérités évidentes repose uniquement sur l'autorité ou le témoignage d'un certain nombre d'hommes, qui attestent que leur esprit est affecté de la même...

Bibliographic information