Swiss notes, by five ladies (Google eBook)

Front Cover
1875
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Related books

Common terms and phrases

Popular passages

Page 14 - QUAND vous avez prié, ne sentez-vous pas votre cœur plus léger et votre âme plus contente ? La prière rend l'affliction moins douloureuse, et la joie plus pure : elle mêle à l'une je ne sais quoi de fortifiant et de doux, et à l'autre un parfum céleste. Que faites-vous sur la terre, et n'avez-vous rien à demander à Celui qui vous ya mis ? Vous êtes un voyageur qui cherche la patrie. Ne marchez point la tête baissée : il faut lever les yeux pour reconnaître sa route.
Page 15 - L'homme serait-il donc dans la création le seul être dont la voix ne dût jamais monter à l'oreille du Créateur! Il passe quelquefois sur les campagnes un vent qui dessèche les plantes, et alors on voit leurs tiges flétries pencher vers la terre ; mais, humectées par la rosée, elles reprennent leur fraîcheur, et relèvent leur tête languissante. Il ya toujours des vents brûlants, qui passent sur l'âme de l'homme, et la dessèchent. La prière est la rosée qui la rafraîchit.
Page 15 - Dieu ne sait-il pas mieux que nous ce dont nous avons besoin? Dieu sait mieux que vous ce dont vous avez besoin, et c'est pour cela qu'il veut que vous le lui demandiez; car Dieu est lui-même votre premier besoin, et prier Dieu, c'est commencer à posséder Dieu. Le père...
Page 15 - Et qui donc a fait ces créatures chétives ; qui leur a donné le sentiment, et la pensée, et la parole, si ce n'est Dieu ? Et s'il a été si bon envers elles, était-ce pour les délaisser ensuite...
Page 15 - Le père connaît les besoins de son fils ; faut-il à cause de cela que le fils n'ait jamais une parole de demande et d'actions de grâces pour son père ? Quand les animaux souffrent, quand ils craignent, ou quand ils ont faim, ils poussent des cris plaintifs.
Page 15 - ... de grâces pour son père ? Quand les animaux souffrent, quand ils craignent, ou quand ils ont faim, ils poussent des cris plaintifs. Ces cris sont la prière qu'ils adressent à Dieu, et Dieu l'écoute.
Page 15 - Et qui donc a fait ces créatures chétives, qui leur a donné le sentiment, et la pensée, et la parole si ce n'est Dieu? Et s'il a été si bon envers elles, étaitce pour les délaisser ensuite et les repousser loin de lui?
Page 81 - And for the stars that gleamed above, They each seemed smiles of heavenly love : Teaching the wanderer o'er the wild That every lost one was God's child.
Page 130 - Of course it would have been better for me to have died when I was little," said a girl to me, " but you see we must live till God wills it.

Bibliographic information