Journal des économistes: revue de la science économique et de la statistique (Google eBook)

Front Cover
Presses universitaires de France, 1857 - Economics
1 Review
Issues for 1882-89 include the Comptes rendus of the Société de statistique de Paris.
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 313 - Etats et de leurs possessions, dont l'entrée est actuellement permise ou pourra l'être à l'avenir aux sujets et aux navires de toute autre nation étrangère. Les Français...
Page 313 - France pourront réciproquement entrer, voyager ou séjourner en toute liberté, dans quelque partie que ce soit des territoires respectifs, pour y vaquer à leurs affaires, et ils jouiront, à cet effet, pour leurs personnes et leurs biens, de la même protection et sécurité que les nationaux.
Page 200 - ... esprit qui nous fait incliner vers l'application de la méthode historique. L'économie politique rationnelle, dit Rossi, c'est la science qui recherche la nature , les causes et le mouvement de la richesse, en se fondant sur les faits généraux et constants de la nature humaine et du monde extérieur. Dans l'économie politique appliquée, la science est prise comme moyen ; on tient compte des faits extérieurs : la nationalité , le temps , l'espace jouent un grand rôle.
Page 195 - Malthus fut professeur ^histoire et d'économie politique au collège de la Compagnie des Indes orientales, à Aylesbury. N'insistons, pas davantage ; les travaux des autres écrivains que nous avons mentionnés sont trop connus, pour qu'on puisse concevoir la pensée qu'ils se soient confinés dans l'étude de l'économie politique, en s'isolant de l'histoire et des sciences morales. La jeune école, qui surgit en Allemagne, et qui aspire à faire pour l'économie politique ce que Savigny...
Page 151 - Etats pourront exercer toutes les industries et tous les métiers, à la condition qu'ils se soumettront aux règlements établis et à ceux qui pourront être établis plus tard, à l'égal des habitants du pays.
Page 116 - États entre lesquels s'élèverait un dissentiment sérieux, avant d'en appeler aux armes, eussent recours, en tant que les circonstances l'admettraient, aux bons offices d'une Puissance amie. MM. les Plénipotentiaires espèrent que les Gouvernements non représentés au Congrès s'associeront à la pensée qui a inspiré le vœu consigné au présent protocole. (Suivent les signatures.) Protocole N XXIV.
Page 370 - J'ose affirmer que, du jour où la nation, fatiguée des longs désordres qui avaient accompagné la captivité du roi Jean et la démence de Charles VI, permit aux rois d'établir un impôt général sans son concours, et où la noblesse eut la lâcheté de laisser taxer le tiers état...
Page 243 - Il est temps pour ses hommes d'Etat de reconnaître que le désir universel et immodéré des emplois publics est la pire des maladies sociales. Elle répand dans tout le corps de la nation une humeur vénale et servile qui n'exclut nullement, même chez les mieux pourvus, l'esprit de faction et d'anarchie.
Page 15 - Ce n'est pas que j'accepte pour la théorie tous les reproches qu'on lui fait aujourd'hui; il ya aussi, à vouloir absolument s'en passer, la prétention excessivement orgueilleuse de n'être pas obligé de savoir ce qu'on dit, quand on parle, et ce qu'on fait, quand on agit.
Page 204 - Il est également vrai que la résistance, opposée au projectile par le fluide qu'il traverse , modère plus ou moins, en pratique, la déduction spéculative ; c'est une vérité d'observation. La déduction mathématique estelle fausse? Nullement, mais elle suppose le vide. Je m'empresse de le reconnaître, l'économie spéculative néglige aussi certains faits, certaines résistances. » Or, du moment où il est question d'intérêts humains, il n'est pas possible de supposer le vide, de négliger...

Bibliographic information