Nouveaux samedis, Volume 10 (Google eBook)

Front Cover
Michel Lévy frères, 1874 - French literature
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 176 - du côté de l'Occident, un naufrage, une maladie/un » accident quelconque purent l'enlever... Certes, une » mort obscure, pour le fougueux apôtre, a quelque chose » qui nous sourit. Nous aimerions à rêver Paul SCEPTI» QUE, naufragé, abandonné, trahi par les siens, seul, » atteint du désenchantement de la vieillesse; il nous » plairait que LES ÉCAILLES LUI FUSSENT
Page 224 - un grand coup de hache dans l'édifice du catholicisme. L'auteur est si épouvanté de son audace à nier la divinité, qu'il se perd dans des hymnes d'admiration et d'adoration... Avez-vous lu le mandement de l'évèque de Tulle, qui ordonne à toutes les religieuses de son diocèse de réciter des Ave en l'honneur de
Page 280 - Cette déchéance volontaitre n'est nulle part plus visible que dans le chapitre intitulé : les Forêts, qui commence par ces mots: « La Vendée, c'est la révolte-prêtre ; cette révolte a eu pour auxiliaire la forêt ; LES TÉNÈBRES S'ENTR'AIDENT.» Quel beau cadre pour un romancier qui est en même temps un grand
Page 282 - plement pour obtenir qu'on lui montrât la route. Une femme » misérable est plus malheureuse qu'un homme misérable, » parce qu'elle est INSTRUMENT DE PLAISIR. » bleus qui ont brûlé sa maison, orpheline el veuve dans la même journée, a cachés avec elle dans un fourré du bois de la Saudraie. Le bataillon parisien du
Page 182 - terre et le faisant trembler, ce que serait de nos jours » un bourgeois dont le bon sens aurait été perverti par » la lecture des poètes modernes, et qui se croirait obligé » d'imiter dans sa conduite Han d'Islande et les
Page 234 - admirari. Il en a une autre. . M. de Bismark ! « Le roi de Portugal m'a regardé avec deux gros yeux ronds ébahis qui ont failli me faire manquer à tous mes devoirs. Un autre personnage, M. de Bismark, m'a plu davantage. C'est un grand Allemand, très-poli, qui n'est point naïf. Il a l'air absolument dépourvu de
Page 224 - proie aux cléricaux et bientôt, pour être admis comme candidat, il faudra produire un billet de confession... »— « Avez-vous lu la Vie de Jésus, de Renan? C'est peu de chose et beaucoup. Cela est un grand coup de hache dans l'édifice du catholicisme. L'auteur est si épouvanté de son audace à nier la divinité, qu'il se perd dans des hymnes
Page 184 - Flourens. Plus loin, l'écrivain ajoute: « La grande faiblesse des gouvernements provisoires, organisés pour une défense nationale, c'est de ne pouvoir supporter de défaite. Sans cesse minés par les partis avancés, ils tombent le jour où ils ne donnent pas à la foule superficielle ce pour quoi ils ont été proclamés : la victoire.
Page 220 - droit de critique, droit d'autant plus évident qu'il s'agit d'un malin que révoltait l'idée d'être dupe, et dont M. Taine a pu tracer ainsi le programme : « Souviens-toi d'être en défiance, telle fut sa devise... Être en garde contre l'expansion, l'entraînement et l'enthousiasme, ne jamais se livrer tout entier, réserver toujours une part de
Page 257 - Hugo, habitué de longue date à absorber son personnage dans son génie, fait parler Danton, Robespierre et Marat exactement comme il parlerait lui-môme. S'il était possible de sourire en présence de ces féroces ou hideuses figures, on sourirait en lisant les lignes suivantes (c'est Marat qui parle) : » — Robespierre, je ne suis l'écho de rien, je suis le cri de tout... Ah! vous

Bibliographic information