Bibliothèque historique: ou, Recueil de matériaux pour servir à l'histoire du temps, Volume 7 (Google eBook)

Front Cover
Delaunay, Pélicier, Eymery, 1819 - France
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 151 - Etats , vous ne pouvez pas consentir à ce qui tend à sa ruine , ni abandonner ses ministres à l'opprobre. Débiteur de la justice à vos sujets , vous ne pouvez pas renoncer à la fonction essentiellement royale de la leur faire rendre par des tribunaux légalement constitués , et d'en surveiller vous-même l'administration. Protecteur des droits de tous les ordres et des possessions de tous les particuliers , vous ne pouvez pas les laisser violer et anéantir par la plus arbitraire...
Page 14 - Vous me dites que vous ne pouvez vous passer de ces denrées, et que, par défaut de leur introduction, les revenus de vos douanes diminuent. Je vous donnerai pour vingt millions de denrées coloniales que j'ai à Hambourg; vous me donnerez pour vingt millions de fer : vous n'aurez point d'argent à exporter de la Suède.
Page 293 - Si néanmoins il justifie qu'il a agi par ordre de ses supérieurs pour des objets du ressort de ceux-ci , et sur lesquels il leur était dû obéissance hiérarchique , il sera exempt de la peine, laquelle sera, dans ce, cas, appliquée seulement aux supérieurs qui auront donné l'ordre.
Page 293 - ... tous percepteurs des droits , taxes, contributions, deniers, revenus publics ou communaux, et leurs commis ou préposés, qui se seront rendus coupables du crime de concussion, en ordonnant de percevoir ou en exigeant ou recevant ce qu'ils savaient n'être pas dû, ou excéder ce qui était dû pour droits, taxes, contributions, deniers ou revenus, ou pour salaires ou traitements, seront punis, savoir, les fonctionnaires ou les officiers publics.
Page 41 - Sire, un grand, un prince n'est pas né pour lui seul ; il se doit à ses sujets : les peuples , en l'élevant, lui ont confié la puissance et l'autorité, et se sont réservé en échange ses soins, son temps, sa vigilance : ce n'est pas une idole qu'ils ont voulu se faire pour l'adorer ; c'est un surveillant qu'ils ont mis à leur tête pour les protéger et pour les défendre : ce n'est pas de ces divinités inutiles qui ont des yeux et ne voient point ; une langue et ne parlent point; des mains...
Page 150 - Qu'importe que par une entreprise insensée on osât vous déclarer déchu du trône de vos ancêtres , lorsque les forces combinées de toutes les puissances sont préparées pour vous y maintenir et punir les vils usurpateurs qui en auraient souillé l'éclat ? Le danger serait bien plus grand , si en...
Page 147 - Jusque dans le fond du Nord un roi magnanime veut aussi contribuer à rétablir votre autorité; et l'immortelle Catherine, à qui aucun genre de gloire n'est étranger, ne laissera pas échapper celle de défendre la cause des souverains.
Page 150 - ... soutenue, perdrait de sa force; il augmenterait lorsque l'apparence de l'abandon des intérêts de la religion pounait exciter la fermentation la plus redoutable; il augmenterait enfin, si, vous résignant à n'avoir plus que le vain titre d'un roi sans pouvoir, vous paraissiez, au jugement de l'univers, abdiquer la couronne dont chacun sait que la conservation exige celle des droits inaliénables qui y sont essentiellement inhérens.
Page 147 - ... le malheur de vos peuples , ou de cesser d'être roi , nous nous empressons d'apprendre à Votre Majesté...
Page 13 - Le maintien, l'observance ou l'adoption du décret de Berlin est donc, j'ose le dire, plus dans les intérêts de la Suède et de l'Europe que dans les intérêts de la France. Telles sont les raisons que ma politique peut opposer à celle de l'Angleterre.

Bibliographic information