Annales des sciences naturelles: Zoologie et biologie animale (Google eBook)

Front Cover
Masson, 1853 - Zoology
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 78 - ... de la feuille ; l'autre inférieur, à fibres parallèles, et qui, toujours séparé du tissu ligneux de la nervure, s'en éloigne brusquement pour former la portion libre de l'inflorescence. Plus bas, il est vrai , les deux corps ligneux en question, au lieu de former chacun un étui pourvu de sa moelle et de ses rayons médullaires, ne constituent plus que deux gouttières ou demi-étuis, simulant par leur...
Page 221 - ... élémentaire du corps des Articulés. Aussi, après avoir démontré que le proto-, le méso- et le métathorax étaient semblables dans tous les insectes, il montra qu'ils étaient semblables entre eux, et alors il put dire : «... Toutes les différences qu'of» frent les insectes, ... tous les organes anormaux qu'ils pré» sentent, ne sont dus qu'à un développement moindre ou plus » grand de certaines parties existant généralement chez tous, » et dès lors, ajoutait-il , la philosoph'ie...
Page 57 - L'épimérite, placé sur les côtés et au-dessous de lui, est régulier, obtus en arrière, en croissant très peu marqué. L'angle supérieur semble se diriger vers l'un des angles antérieurs du tergite dont il est assez éloigné , tandis que l'angle inférieur est en connection avec le prolongement apophysaire antérieur de l'épisternite. Celui-ci , plus allongé que dans le Lampyre, présente en arrière une échancrure, où se loge l'extrémité adhérente du rhabdite sternal, qui se présente...
Page 165 - ... d'entre les fibres de l'aubier ; qu'à aucune époque les nouvelles » productions ne sont liquides, mais qu'elles sont formées de cel...
Page 16 - ... l'air confiné contient autant d'acide carbonique qu'il y en a dans 5,000 mètres cubes d'air pris dans l'atmosphère. Si l'on considère que ce dépôt...
Page 78 - Erylhrochilon hypophyllanthus qu'on supposerait réduite presque à la nervure médiane, par avortemenl de sa portion membraneuse. Ce serait là pourtant un rapprochement inexact; car tandis que les feuilles florifères en question s'unissent à leur pétiole par un renflement articulaire, rien de semblable n'existe dans les pédoncules tout d'une pièce de Y Erythrochiton brasiliensis.
Page 12 - Saùer; dans une terre de jardin chargée d'humus, et, tout récemment, dans la serre des Palmiers du Jardin des plantes. Ces analyses établissent, de la manière la plus nette, que l'air atmosphérique, en séjournant dans la terre végétale , modifie singulièrement sa composition. En effet, à l'état normal, il renferme, en volume...
Page 13 - Le développement de cette quantité, relativement considérable, d'acide carbonique dans l'air atmosphérique engagé dans la terre végétale récemment fumée, provient évidemment de la combustion lente du carbone des matières organiques. Cela semble si vrai que , dans le plus grand nombre de cas , le volume du gaz acide carbonique développé représente , à peu de chose près , le volume du gaz oxygène qui a disparu. Ainsi , d'après nos analyses , la somme de ces deux gaz , dans 100 volumes...
Page 77 - ... de cet organe, hypothèse naturellement admise par tous ceux qui refusent aux appendices la faculté d'être normalement prolifères, c'est-à-dire de produire eux-mêmes directement d'autres appendices ou des axes. Ici pourtant deux difficultés assez graves contrarient cette commode supposition : d'une part, les fleurs...
Page 5 - ... l'acide carbonique, à de l'eau, et, si elles sont azotées, à de l'ammoniaque. Lorsqu'elles sont enfouies dans un sol suffisamment meuble, leur combustion est si manifeste, que, dans les pays chauds, il peut arriver, au bout de quelques années , qu'une terre défrichée riche en humus se trouve appauvrie au point de ne pouvoir donner des récoltes sans l'intervention des engrais.

Bibliographic information