Éthocratie: ou le Gouvernement fondé sur la morale (Google eBook)

Front Cover
Éditions d'Histoire sociale, 1776 - Political ethics - 293 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 254 - Pour le jeu, c'est un renversement de toutes les bienséances : le prince y oublie sa dignité, et la femme sa pudeur. Le gros jeu renferme tous les défauts de la société. On se donne le mot à de certaines heures pour se ruiner et pour se haïr : c'est une grande épreuve pour la probité, peu de gens l'ont conservée pure dans le jeu. La plus nécessaire disposition pour goûter les plaisirs, c'est de savoir s'en passer.
Page 6 - Le despotisme serait le meilleur des gouvernements si l'on pouvait se promettre qu'il fût toujours exercé par des Titus, des Trajan, des Antonin...
Page 160 - Que des écrits de cette nature foient fournis au jugement ou à la critique des Savants que leur état met à portée de les apprécier: que le Théologien, chargé de combattre les erreurs fur la religion...
Page 41 - ... de la Cour, de la robe ou de l'épée, sans avoir d'ailleurs aucun des talents nécessaires pour les remplir dignement? Parce que des nobles guerriers ont pu jadis contribuer, au...
Page 64 - ... permis de les trahir fans intérefler fa gloire. Qui voudroit pénétrer les motifs d'une pareille conduite , les trouveroit bien honteux. Ils font fideles les uns aux autres , parce qu'ils fe craignent , parce qu'ils favent fe faire rendre juftice : mais ils manquent aux femmes impunément & fans remords. Leur probité n'eft donc que forcée ;' elle eft plutôt l'effet de la erainte que de l'amour de la juftice. Auf& j en examinant de près ceux qui fe font un métier de la galanterie , on Je...
Page 89 - ... que l'on ne doit pas obéir à des loix injuftes; que tout chrétien eft obligé de réfifter aux volontés d'un tyran', parce que les volontés humaines font alors injuftes & par conféquent oppofées aux volontés qu'on fuppofe à la Divinité.
Page 49 - ... propriété n'est que le droit de posséder avec justice ; que ce qui est contraire à la félicité nationale ne peut jamais être juste; que ce qui nuit à la propriété du laboureur ne peut être réputé un droit, mais n'est qu'une usurpation, un violement de son droit dont le maintien...
Page 116 - Tout terrain inculte devrait rentrer dans la masse commune pour être donné à ceux qui peuvent le faire valoir utilement pour eux et pour la société 6.
Page 197 - On remarque que pour l'ordinaire les femmes sentent très-vivement, mais raisonnent fort peu. Ce défaut en elles vient de ce que l'éducation ne les habitue point à réfléchir, ne donne pas des idées de justice propres à modérer les fantaisies, les saillies subites de leur imagination, leurs caprices...
Page 18 - Liberté , qui eft le droit de faire pour fon propre bonheur, ou pour fon propre intérêt, tout ce qui n'eft pas contraire au bonheur ou aux intérêts des autres.

Bibliographic information