Histoire d'Hérodote,: Traduite du grec, avec des remarques historiques et critiques, un essai sur la chronologie d'Hérodote, et une table géographique, Volume 4 (Google eBook)

Front Cover
Chez Guillaume Debure l'aîné ... Theophile Barrois, 1802 - Greece
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 379 - Les habites écrivains , pour imiter ces mouvements de la nature, se servent des hyperbates. Et, à dire vrai, l'art n'est jamais dans un plus haut degré de perfection que lorsqu'il ressemble si fort à la nature , qu'on le prend pour la nature même : et au contraire la nature ne réussit jamais mieux que quand l'art est cache.
Page 9 - Ils ont chacun sur ces planches leur cabane avec une trappe bien jointe qui conduit au lac ; .et, dans la crainte que leurs enfants ne tombent par cette ouverture, ils les attachent par le pied avec une corde. En place de foin, ils donnent aux chevaux et aux bêtes de somme du poisson.
Page 5 - Mais le pays au-delà de l'Ister paroît désert et immense , et n'est occupé , autant que j'ai pu l'apprendre, que par les Sigynnes. Leurs habits ressemblent à ceux des Mèdes. Leurs chevaux sont petits et camus ; leur poil est épais et long de cinq doigts ; ils n'ont pas assez de force pour porter les hommes...
Page 166 - Quand il fut venu, les Athéniens se rangèrent en bataille en cet ordre : Callimaque se mit à la tête de l'aile droite, en vertu d'une loi qui ordonne chez les Athéniens que le polémarque occupe cette aile. Après le polémarque , les tribus se suivaient, chacune suivant le rang qu'elle tenait dans l'Etat, et sans laisser d'intervalle entre elles; les Platéens les derniers, et à l'aile gauche.
Page 182 - ... instruits que Timo, Prêtresse des Dieux infernaux, avoit servi de guide à Miltiades, voulurent la punir de cette trahison. Ils envoyèrent des Députés à Delphes , dès que la levée du siège leur eut rendu leur première tranquillité, afin de demander au Dieu s'ils...
Page 174 - Alcmseon , fils de Mégaclès , rendit aux Lydiens que Crésus avoit envoyés pour consulter l'Oracle de Delphes , tous les services qui dépendoient de lui. Ce Prince, instruit de l'accueil qu'il avoit fait à ses députés, le manda à Sardes , et lui fit présent , à son arrivée , d'autant d'or qu'il en pourroit emporter en une seule fois.
Page 77 - ... ils partirent la nuit pour se rendre à leurs vaisseaux. CIL Le temple de Cybèle , déesse du pays , fut consumé avec la ville, et cet incendie servit dans la suite de prétexte aux Perses pour mettre le feu aux temples de la Grèce. Sur la nouvelle de cette invasion, les Perses qui habitaient en-deçà de l'Halys s'assemblèrent et accoururent au secours des Lydiens.
Page 165 - Miltiade s'adressa donc à lui : « Callimaque , lui dit-il , le sort d'Athènes est actuellement entre vos mains; il dépend de vous de la mettre dans les fers, ou d'assurer sa liberté, en acquérant une gloire immortelle, et telle que n'en a jamais approché celle d'Harmodius et d'Aristogiton. Les Athéniens n'ont jamais couru un si grand danger depuis la fondation de leur ville. S'ils succombent sous la puissance des Mèdes, livrés à Hippias, leur supplice est résolu ; s'ils sont victorieux...
Page 451 - Ainsi leur inconstance ne peut jamais se fixer : l'Univers se renouvelle tous les jours; les mortels se prêtent la vie pour un moment : on voit des espèces se multiplier, d'autres s'épuiser. Un court intervalle change les générations; et, comme aux courses des jeux sacrés, nous nous passons de main en main le flambeau de la vie.
Page 168 - ... de leur avantage, ils poursuivirent les vaincus du côté des terres. Cependant les Athéniens et les Platéens remportèrent la victoire aux deux ailes ; mais, laissant fuir les Barbares, ils réunirent en un seul corps l'une et l'autre aile, attaquèrent les Perses et les Saces qui avaient rompu le centre de leur armée, et les battirent. Les Perses ayant pris la fuite, les Athéniens les poursuivirent, tuant et taillant en pièces tous ceux qu'ils rencontrèrent, jusqu'à ce qu'étant arrivés...

Bibliographic information