Französische Sprachlehre (grammaire françoise) in einer neuen und fasslichen Darstellung ... (Google eBook)

Front Cover
J.G. Cotta, 1807 - 938 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 415 - N'attendez pas, messieurs, que j'ouvre ici une scène tragique, que je représente ce grand homme étendu sur ses propres trophées, que je découvre ce corps pâle et sanglant auprès duquel fume encore la foudre qui l'a frappé...
Page 449 - Surtout qu'en vos écrits la langue révérée Dans vos plus grands excès vous soit toujours sacrée.
Page 439 - Ayez pour la cadence une oreille sévère : Que toujours dans vos vers le sens, coupant les mots. Suspende l'hémistiche, en marque le repos.
Page 452 - Le soleil , dont la violence Nous a fait languir si longtemps , Arme de feux moins éclatants Les rayons que son char nous lance , Et , plus paisible dans son cours , Laisse la céleste Balance Arbitre des nuits et des jours...
Page 456 - Doris, qui sait qu'aux vers quelquefois je me plais, ' Me demande un sonnet, et je m'en désespère. Quatorze vers, grand Dieu ! le moyen de les faire ? En voilà cependant déjà quatre de faits.
Page 355 - Je m'en vais, tu t'en vas, il s'en va, nous nous en allons, vous vous en allez, ils s'en vont.
Page 442 - Dieu parle, et le chaos se dissipe à sa voix : Vers un centre commun tout gravite à la fois. Ce ressort si puissant, l'âme de la nature, Était enseveli dans une nuit obscure ; Le compas de Newton, mesurant l'univers, Lève enfin ce grand voile, et les cieux sont ouverts.
Page 459 - L'ambition, l'honneur, l'intérêt, l'imposture, Qui font tant de maux parmi nous, Ne se rencontrent point chez vous. Cependant nous avons la raison pour partage Et vous en ignorez l'usage.
Page 457 - S'élève qui voudra, par force ou par adresse, Jusqu'au sommet glissant des grandeurs de la Cour; Moi, je veux, sans quitter mon aimable séjour, Loin du monde et du bruit rechercher la sagesse. Là, sans crainte des grands, sans faste et sans tristesse, Mes yeux après la nuit verront...
Page 448 - Il est un heureux choix de mots harmonieux. Fuyez des mauvais sons le concours odieux : Le vers le mieux rempli, la plus noble pensée, Ne peut plaire à l'esprit quand l'oreille est blessJe.

Bibliographic information