Continuatio fraternae admonitionis Comenii ad Maresium

Front Cover
L'Harmattan, 2010 - Educators - 285 pages
0 Reviews
Jan Amos Comenius (1592-1670) a connu une existence mouvementée. Appartenant à une Église réformée, l'Unité des Frères moraves, il doit quitter sa Bohême natale lors de la Guerre des Trente ans. Il passera le reste de sa vie en exil, de la Pologne aux Pays-Bas, en passant par la Suède et la Hongrie. Son oeuvre didactique et philosophique le rend rapidement célèbre. S'il doit surtout sa renommée à son innovatrice méthode d'apprentissage des langues, Comenius vise un projet bien plus vaste : poser les bases de la sagesse universelle, la " pansophie ". En contact avec l'élite sociale, politique et intellectuelle de l'Europe, il est invité en Angleterre en 1641 par ses admirateurs puritains, puis, en 1642, par le Cardinal de Richelieu, qui le convie à fonder en France une école pansophique. A la fin de sa vie, il répond aux virulentes attaques de son ancien ami Samuel des Marets dans la Continuatio admonitionis Comenii ad Maresium. Ce texte, traduit pour la première fois en français, constitue une remarquable source de renseignements sur l'itinéraire du grand penseur tchèque et sur son rôle dans les échanges intellectuels au XVlle siècle.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Bibliographic information