Recueil des lettres de Madame la marquise de Sévigné a Madame la comtesse de Grignan, sa fille, Volume 6 (Google eBook)

Front Cover
Compagnie des Libraires, 1763 - Authors, French
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 40 - C'eft de lui que nous vient cet art ingénieux , De peindre la parole & de parler aux yeux, Et par les traits divers de figures tracées , Donner de la couleur & du corps aux pcnfées.
Page 6 - Ma fille, il faut que vous essuyiez tout ceci. Toutes ces dryades affligées que je vis hier, tous ces vieux sylvains qui ne savent plus où se retirer, tous ces anciens corbeaux établis depuis deux cents ans dans l'horreur de ces bois, ces chouettes qui, dans cette obscurité...
Page 53 - ... vous ririez de voir comme tous les vices et toutes les vertus sont jetés pêlemêle dans le fond de ces provinces ; car je trouve des âmes de paysans plus droites que des lignes , aimant la vertu comme naturellement les chevaux trottent.
Page 6 - Je fus hier au Buron ; j'en revins le soir. Je pensai pleurer en voyant la dégradation de cette terre : il y avait les plus vieux bois du monde; mon fils, dans son dernier voyage , ya fait donner les derniers coups de cognée.
Page 50 - Je n'ai rien à vous répondre sur ce que dit saint Augustin, sinon que je l'écoute et je l'entends, quand il me dit et me répète cinq cents fois dans un même livre que tout dépend donc, comme dit l'Apôtre, « non de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde à qui il lui plaît; que ce n'est...
Page 151 - On me mande que la reine est fort bien à la cour1, et qu'elle a eu tant de complaisance et tant de diligence dans ce voyage, allant voir toutes les fortifications , sans se plaindre du chaud, ni de la fatigue, que cette conduite lui a attiré mille petites douceurs.

Bibliographic information