Memoires pour servir a l'histoire des hommes illustres dans la republique des lettres: Avec un catalogue raisonné de leurs ouvrages.. (Google eBook)

Front Cover
chez Briasson, 1729 - Language Arts & Disciplines
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 422 - Ouvrage , fera remis dans le même état où l'Approbation y aura été donnée, es mains de notre très-cbec & féal Chevalier , Garde des Sceaux de France » le Sieur HUE DE MIROMENIL ; qu'il en fera enfuite remis deux Exemplaires dans notre Bibliothèque publique , un dans celle de notre Château du Louvre...
Page 422 - Bibliothèque publique , un dans celle de nôtre Château du Louvre, & un dans celle de nôtre très-cher & féal Chevalier Chancelier de France le fieur Phelyppeaux Comte de Pontchartrain Commandeur de nos Ordres, le tout à peine de nullité des Prefentes ; du contenu...
Page 373 - ... découvre que dans les cadavres qu'on ouvre. « M. Méry fit, en 1688, dans l'hôtel royal des Invalides, l'ouverture...
Page 421 - Dieu , Roi de France & de Navarre : A nos âmes & féaux Confeillers , les Gens tenans nos Cours de Parlement , Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel, Grand Confeil, Prévôt de Paris, Baillifs, Sénéchaux, leurs Lieutenans Civils , & autres nos Jufticiers qu'il appartiendra ; SALUT.
Page 309 - ... et presque continuels, firent appréhender de le perdre. On ne le nourrit pendant deux ans que de lait, parce qu'il avoit pour toute sorte de bouillie une aversion invincible, qu'il a toujours eue depuis. Pour le sevrer on se servit d'une certaine pâte qui est en usage en Italie, faite avec de la mie de pain, de la farine de froment séchée au four, et de l'huile d'olive ; ce qui le rendit si délicat et si maigre , que jusqu'à l'âge de cinq ans on désespéra de sa vie. Depuis il commença...
Page 302 - Thon , (*) crurent que la Republique des Lettres y avoit plus perdu que l'Etat , peu furpris de le voir périr, puifqu'aux dépens de fon honneur & de fa vie , il avoit mieux aimé vivre avec les Ligueurs & occuper parmi eux une...
Page 274 - ... un piftolet , & -,, lui demanda la bourfe ; mais en „ tremblant & en homme qui n'é„ toit pas expert dans le métier „ qu'il faifoit. Vous vous adreflez
Page 257 - Oudinet fon père fut le premier qui tranfporta fon domicile & fa fortune en Champagne , où renonçant abfolument au métier de la guerre , il ne fongea qu'à faire valoir fon bien , & ce fut apparemment l'exemple d'une vie fi différente, qui tourna fon fils du côté du Barreau.
Page 362 - ... exactitude fes fonctions ordinaires , il fe renfermoit dans fon cabinet pour étudier & pour travailler. Sa famille même ne le voyoit qu'aux heures du repas , & il n'y tenoit point de difcours inutiles. En 1700. M. de Harlai, Premier Préfident , le nomma premier Chi»• rurgien de l'Hôtel-Dieu.
Page 7 - Antonio témoigne qu'il (2) excclloit particulièrement dans cette partie du genre Comique que l'on donne à jouer en Efpagne aux Tabarins & aux Bouffons du Théâtre , qu'il étoit plein de ces rencontres burlefques qui dépendent de plufieurs mots d'une...

Bibliographic information