Critique de la raison sociale: l'École de Francfort et sa théorie de la société

Front Cover
Presses de l'Université Laval, 2001 - Philosophy - 237 pages
0 Reviews
Depuis sa création jusqu'à son effritement à la fin des années 1960, l'Ecole de Francfort s'est consacrée à l'élaboration d'une théorie sociologique du présent, soit la Théorie critique, dont le principal objectif était de comprendre " la fin d'une époque ", basée sur le capitalisme concurrentiel et les principes libéraux en matières économique et politique. Cet ouvrage présente et analyse les grandes thèses élaborées par les deux principaux représentants de l'Ecole de Francfort, à savoir Adorno et Horkheimer. Ces derniers ont développé une véritable sociologie critique ancrée aussi bien dans la philosophie classique que dans la sociologie européenne et américaine. D'abord confrontés au fascisme en Europe, ensuite à la société américaine des années 1940 et enfin à la puissance économique et politique de l'Allemagne d'après-guerre, Adorno et Horkheimer ne cessent d'analyser les maux et les manques de nos sociétés modernes. Tout au long de leur œuvre, ils passent les théories de la société au crible de la raison et de la liberté. Revisiter aujourd'hui les analyses de l'Ecole de Francfort constitue certainement une excellente manière de comprendre notre époque, laquelle est marquée par le renforcement du capitalisme sous une forme mondialisée.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Minima moralia
77
critique de la raison instrumentale
87
Critique de la culture critique de la société
96
Copyright

10 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information