Die slavischen Monatsnamen, Volume 17, Part 1, Issue 1 (Google eBook)

Front Cover
In Commission bei K. Gerold's Sohn, 1867 - Months - 32 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Popular passages

Page 16 - Nee ab re est si et caetera mensium eorum quid significent nomina interpretari curemus. Menses Giuli a conversione solis in auctum diei, quia unus eorum praecedit, alius subsequitur, nomina accipiunt. Sol-monath dici potest mensis placentarum, quas in eo diis suis offerebant...
Page 24 - lauwmaent » si l'on admet qu'il vient de « lauw, » tiède (tepidus). C'est pourquoi Kiliaen, le célèbre lexicographe flamand, dérive ce nom de « louwe, lauwe, » loi (en anglais « law »), en le rattachant à la coutume prétendue de se marier par préférence, soit au commencement, soit vers la fin de janvier, d'où vient aussi à ce mois la dénomination flamande de
Page 28 - Hornung, par exemple, d'après l'usage des bergers, de limer les cornes du bétail avant de les conduire au pâturage , pour que, dans ses joyeux ébats, il ne se fasse pas de mal. Horn, signifiant corne, Hornung pourrait bien signifier l'action de limer la corne, etc., etc. Nous avons encore à signaler ici les noms zellemaend (mois des domestiques ou des ouvriers, parce qu'à la campagne la Chandeleur était l'époque où les domestiques ou ouvriers quittaient le service...
Page 24 - Aussi observai t-on avec une grande attention l'ombre de la deuxième chandelle qui annonçait divers événements plus ou moins rapprochés. Car la lumière ne devait pas s'éteindre pendant la nuit de la Chandeleur, qui comme toutes les nuits saintes se partageait en trois chandelles ou « kaersen. » On était fermement persuadé que les personnes qui paraissaient pâles à la lumière de la Chandeleur ne vivraient plus longtemps et si...
Page 23 - Saint-Trond nous offrent même le mot russelmaend; ainsi nous voyons dans ces mots une double traduction . de rosenmaend, les Wallons ont fait d'abord reyselhemois, puis ce dernier mot est retourné aux Flamands qui en ont fait russelmaend.
Page 1 - Völker ursprünglich eigentliche Monatsnamen, dh Abschnitte des Jahres mit astronomisch bestimmtem Anfang und Ende, gewesen seien; es ist vielmehr unschwer nachzuweisen, dass sie dies erst dann geworden sind, als die Völker durch das Christenthum mit den römischen Monatsnamen bekannt geworden waren. Ursprünglich bezeichnet...
Page 9 - Vermiculus nominatur propter dissolutionem, quam in vermes facile facit ex natura roris madialis (maii), a quo generatur, unde et illo tantum mense colligitur, arbor autem vermiculum generans vulgo analis nuncupatur.
Page 2 - November fixirt: daraus erklärt sich das Schwanken der Bedeutung vieler nationalen Monatsnamen , das man aus einer Übertragung von einem Monat auf den anderen deuten wollte; daraus erklärt sich...
Page 9 - Hinc est, quod vermiculus nominatur. propter dissolutionem. quam in vermes facile facit. ex natura roris majalis, a quo generatur, unde et illo tantum mense colligitur.
Page 24 - Svadbba. ndl. huwelykmaend ianuarius, mois du mariage: les présents faits aux dames se rattachent peut-être à l'usage de nos ancêtres de se marier soit au commencement soit vers la fin de janvier, d'où vient aussi à ce mois la dénomination de mois de mariage.

Bibliographic information