Aperçu statistique de l'île de Cuba, précédé de quelques lettres sur la Havane. [Followed by] Discours lu à l'ouverture publique de la chaire botanique-agricole, à la Havane, par R. de la Sagra (Google eBook)

Front Cover
1826
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 3 - APERÇU STATISTIQUE DE L'ÎLE DE CUBA, précédé de quelques lettres sur la Havane, et suivi de tableaux synoptiques, d'une carte de l'île et du tracé des côtes , depuis la Havane jusqu'à Matanzas ; par B.
Page 135 - C'«st dans les chaleurs du jour que se font les visites de cérémonie. Les dimanches et les fêtes on va présenter ses civilités chez ses connaissances; les autres jours sont réservés pour les intimes. Lorsqu'on ne sait que faire on se balance dans un fauteuil contre un mur, ou bien on prend un bain ; après, on s'habille pour aller dîner. Ce repas a lieu à trois heures, et dure tout au plus cinq quarts d'heure. Avant de se lever de table la cassolette à charbon circule, et puis on prend...
Page 48 - Indes, on fabrique force odes et sonnets. 11 ya dans l'île beaucoup de propriétaires qui ont dévastes possessions, mais le revenu colonial est précaire , et la manière de vivre de la Havane est très dispendieuse ; on ne pourrait citer beaucoup de forts capitalistes parmi eux, nonobstant la haute valeur des terres. Quant aux commerçans, beaucoup sont riches, mais presque tous ont acquis leur fortune par la traite des nègres. Cependant le corps du commerce, bien que le premier en importance...
Page 79 - I, 5. dérogé à la maxime, que quiconque met le pied sur le sol français en Europe est libre, en exceptant de la règle générale les esclaves amenés en France par leurs maîtres qui avaient rempli les conditions de la loi, et, en même temps, les esclaves qui s'y rendaient sans la permission des maîtres. Ces exceptions, créées par l'édit, ont laissé la règle générale applicable seulement...
Page 263 - L'administration de la justice dans les villes est confiée à des alcades , et les causes sont portées en appel devant la haute cour de justice, qui siége à Puerto ou Ciudad del Principe , dans l'intérieur, ville peuplée de 3o,ooo âmes.
Page 132 - ... troublés. Quant à la manière d'être ou de vivre des Cubanais en général, elle a pour caractères dominans le luxe et le repos. Ici le luxe ne se laisse pas affamer. Les tables des riches sont couvertes d'une grande quantité de mets , bien que toutefois les grands dîners ne soient pas à Cuba fort à la mode. Quand il ya quelque fête dans une famille, le festin commence par un déjeuner qui équivaut à un dîner splendide. Le caballero cubanais se lève de bon matin, et aussitôt...
Page 274 - Chine, tire'es de l'ouvrage anglais publie' par /. HORSBURGH, et traduit par T. LE PHÉDOUH. — Paris , Imprimerie royale , 1824 , in-8". [23258 P] 8461.flSTEETZ ( Will. ). Instruction nautique sur les passages à l'île de Cuba et au golfe du Mexique , par le canal de la Providence et le grand banc de Bahama; avec deux cartes. — Paris, 1825 , in-8".
Page 48 - ... se plaît à cultiver la littérature. Presque tout le monde fait ici des vers , et on fabrique force odes et sonnets. 11 ya dans l'île beaucoup de propriétaires qui ont de vastes possessions, mais le revenu est précaire , et la manière de vivre de la Havane est très-dispendieuse. Quant aux commerçans, beaucoup sont riches; mais presque tous ont acquis leur fortune par la traite des nègres. — La population blanche de l'île est estimée , par l'auteur, à 260,000 individus , et celle...
Page 136 - Alors la conversation se ralentit peu à peu, et chacun se retire pour faire sa sieste. Dans moins d'une heure tout le monde est de nouveau en mouvement. Aussitôt on commande la volant».
Page 132 - Le caballero cubanais se lève de bon matin, et aussitôt sorti de son lit, il prend une tasse de chocolat ou de café ; ensuite il allume son cigare et se promène sur son patio ou balcon, ou bien il monte à cheval. A dix heures il déjeune et se fait servir de la soupe, du poisson, de la viande, des œufs et du jambon, du vin et du café. Un peu avant que les convives se lèvent de table, on présente à chacun une petite cassolette à charbon ardent pour allumer le cigare.

Bibliographic information