Études lexicographiques sur l'ancienne langue française à propos du Dictionnaire de M. Godefroy (Google eBook)

Front Cover
E. Lechevalier, 1888 - French language - 69 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 11 - ... ce qui est mort, soit en fait de mots, soit en fait d'acceptions, et à écarter de plus les mots disparus de la langue savante du XV* et du XVI* siècle, comment l'auteur at-il fait le départ entre ce qu'il devait actuellement accueillir et ce qu'il devait réserver? Pour la langue populaire, il laisse de côté tous les mots encore vivants aujourd'hui ou toutes les acceptions encore vivantes aujourd'hui, quelle que soit la forme, l'orthographe que ces mots aient eue dans la vieille langue.
Page 11 - nous enregistrerons des mots conservés, ce ne sera que pour certaines signifi« cations disparues. Il suit de là qu'il ne faut pas toujours s'attendre à trouver « une classification satisfaisante des sens des mots que nous citons, puisque tel « sens ancien peut dériver d'une signif1cation...
Page 27 - ... aura rendu à l'étude de la langue française. Ce serait faire une sorte d'injure à l'œuvre que d'essayer même de la comparer, quant à la richesse de la nomenclature, aux nombreux glossaires tentés, essayés jusqu'aujourd'hui, glossaires de Sainte-Palaye, de Roquefort, de Henschel, etc. Ceux-ci doivent rentrer dans l'ombre, effacés et absorbés par l'œuvre de M. Godefroy. Le dépouillement s'étend sur une quantité prodigieuse de textes publiés ou manuscrits. Ce ne sont point seulement...
Page 53 - ... renvoyer les développements que comporte un sujet aussi étendu et aussi important. Cependant la synonymie touche à la lexicographie par quelques points qui ne doivent pas être négligés. La définition des mots est une des grandes difficultés de la lexicographie. Quand on fait un dictionnaire d'une langue morte ou d'une langue étrangère, la traduction sert de définition; mais, quand il faut expliquer un mot par d'autres mots de la même langue, on est exposé à tomber dans une sorte...
Page 23 - Dans un dictionnaire de l'ancienne langue française on doit donner toutes les formes que les mots ont prises dans leur évolution et dans les différents dialectes.
Page 35 - Pour avoir exclu de son ouvrage l'étymologie, M. Godefroy l'a exposé à des lacunes, des inexactitudes et à des erreurs qu'elle aurait pu lui éviter.
Page 30 - Trompé par une fausse apparence, il met sous le même chef des mots qui n'ont ni la même étymologie ni le même sens : Bédé, mot non traduit.

Bibliographic information