L'art comme autobiographie de la subjectivité absolue: Schelling, Balzac, Henry

Front Cover
Orizons, 2009 - Art - 177 pages
0 Reviews
La thèse de cet ouvrage est que 1'art est une expression de la subjectivité, non seulement de la subjectivité relative, déjà psychologisée et mêlée au monde, mais tout autant et primordialement, de la subjectivité humaine absolue que la démarche transcendantale s'efforce, sinon de mettre au jour, du moins de cerner. I .'entreprise de l'auteur s'appuie sur Schelling qui a su découvrir dans le produit de l'art le 'fruit de la conjonction des deux activités du psychisme conscient et inconscient, sur Balzac chez qui, en dépit du parti titis réaliste, émerge le projet de donnera voir la cause dans l'effet, soit l'âme à travers le corps, et sur Michel Henry qui conçoit l'art comme une phénoménologie, un rendre visible. Les résultats de l'analyse sont appliqués st la théorie de la littérature fantastique.

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Bibliographic information