Mémoires pour servir à l'histoire de la révolution d'Espagne: avec des pièces justificatives, Volume 2 (Google eBook)

Front Cover
J.G. Dentu, 1815
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 101 - Je ne suis point juge de ce qui s'est passé et de la conduite du Prince de la Paix ; mais ce que je sais bien, c'est qu'il est dangereux pour les Rois d'accoutumer les peuples à répandre du sang et à se faire justice euxmêmes.
Page 10 - NAPOLÉON, par la grâce de Dieu et les Constitutions, EMPEREUR DES FRANÇAIS, Roi D'ITALIE, et PROTECTEUR DE LA CONFÉDÉRATION DU RHIN ; Notre Conseil d'état entendu, Nous AVONS DÉCRÉTÉ et DÉCRÉTONS ce qui suit : TITRE PREMIER.
Page 278 - De plus grands changements peuvent encore avoir lieu, et tout contraires à la politique de la nation anglaise. La paix est donc à la fois dans l'intérêt des peuples du Continent, comme dans l'intérêt des peuples de la Grande-Bretagne. « Nous nous réunissons pour prier Votre Majesté d'écouter la voix de l'humanité, en faisant taire celle des passions, de chercher, avec l'intention d'y parvenir, à concilier tous les intérêts, et par là garantir toutes les puissances qui existent, et...
Page 102 - L'amitié du roi • Charles m'a porté souvent à me taire, et à détourner les yeux des faiblesses de son attachement. Misérables hommes que nous sommes! Faiblesse et erreur, c'est notre devise. Mais tout cela peut se concilier. Que le prince de la Paix soit exilé d'Espagne, et je lui offre un refuge en France. Quant à l'abdication de Charles IV, elle a eu lieu dans un moment où mes armées couvraient les Espagnes, et, aux yeux de l'Europe et de la postérité, je paraîtrais n'avoir envoyé...
Page 101 - Royale n'en aura plus, si jamais elle est malheureuse. Les peuples se vengent volontiers des hommages qu'ils nous rendent. Comment, d'ailleurs, pourrait-on faire le procès au prince de la Paix sans le faire à la Reine et au Roi votre père? Ce procès alimentera les haines et les passions factieuses; le résultat en sera funeste pour votre couronne : Votre Altesse Royale n'ya de droits que ceux que lui a transmis sa mère.
Page 15 - s'était porté jusqu'à l'excès d'attenter contre la vie de sa mère. « Un attentat si affreux doit être puni avec la rigueur la plus « exemplaire des lois. La loi qui l'appelait à la succession doit « être révoquée ; un de ses frères sera plus digne de le remplacer « et dans mon cœur et sur le trône. Je suis...
Page 101 - VAR n'en aura plus si jamais elle est malheureuse. Les peuples se vengent volontiers des hommages qu'ils nous rendent. Comment , d'ailleurs, pourrait-on faire le procès au prince de la Paix, sans le faire à la reine et au roi, votre père? Ce procès alimentera les haines et les passions factieuses ; le résultat en sera funeste pour votre couronne. VAR n'ya de droits que ceux que lui a transmis sa mère. Si le procès la déshonore, VAR déchire par là ses droits.
Page 141 - Oublier cette maxime, c'est se ' rendre coupable de tons les crimes qui dérivent de cet oubli. Toute ma vie » je me suis sacrifié pour mes peuples, et ce n'est pas à l'âge où je suis arrivé que je ferai rien de contraire à leur religion, à leur tranquillité et à leur bonheur. J'ai régné pour eux , j'agirai constamment pour eux. Tous mes sacrifices...
Page 87 - V avait enlevées , des cruautés qu'il avait exercées envers les souverains , prisonniers de guerre, ou par la perfidie, et que malgré tout cela il était compté parmi les héros ; qu'il ne devait pas oublier non plus que nous en avions fait autant avec les empereurs et rois des Indes, et que si nous voulions défendre ces actions , sous prétexte de religion , on pourrait bien le faire maintenant sous prétexte de politique...
Page 119 - Votre Majesté se détermine à replacer Charles IV sur son trône, elle sait qu'elle ne peut le faire sans avoir à vaincre une grande résistance, et sans faire couler le sang français. Ce sang, que la nation prodigue pour la défense de ses propres intérêts, peut-il être versé pour l'intérêt d'un roi étranger dont le sort n'importe nullement à la France? Enfin...

Bibliographic information