L'épistémologie scientifique des Lumières

Front Cover
Harmattan, 2001 - Enlightenment - 202 pages
0 Reviews
L'une des caractéristiques de la science du dix-huitième siècle est qu'elle cherche ses fondements ; ce qui signifie que l'on peut parler, à ce niveau, d'une "épistémologie scientifique des Lumières". L'Epistémologie scientifique des Lumières est une œuvre de longue haleine à laquelle l'auteur s'est donné la tâche difficile de déterminer cette épistémologie en se limitant aux sciences de la nature et aux mathématiques. Ce livre commence par définir " l'épistémologie scientifique" en général. La première partie s'intéresse fondamentalement à la mécanique et à la cosmologie. Maupertuis, Voltaire, Euler et d'Alembert y sont des repères essentiels. La seconde partie traite de l'infini mathématique en précisant ses origines, sa contrepartie moderne, et en donnant un exemple de sa situation dans la philosophie de l'époque. Leibniz, Newton, d'Alembert et Rousseau y trouvent leur place. En tant que termes de comparaison, sont également analysés les travaux de Cantor et Reichenbach. Cette étude indique une direction de recherche qui n'est pas un sentier battu. D'autre part, par son style et par son choix des textes qui y figurent, elle est à la portée des étudiants philosophes.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Préface
7
Introduction
13
3 Objet et plan de louvrage
19
Copyright

9 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information