Précis de coprologie clinique (Google eBook)

Front Cover
Baillière, 1907 - 384 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 311 - ... les résidus alimentaires, de façon à calculer leur utilisation intestinale, c'est-à-dire le travail effectif de telle ou telle partie de l'intestin. Pour cela, partant d'un repas d'épreuve logiquement composé, destiné à mettre en jeu l'activité spéciale des différentes glandes intestinales dont on désire connaître la valeur fonctionnelle, elle emploie concuremment un moyen commode de délimiter aussi exactement que possible les résidus fécaux correspondant à ce repas.
Page 63 - Évaporer avec précaution de la leucine sur une lame de platine avec de l'acide nitrique, il reste un résidu incolore, presque invisible. Chauffé avec quelques gouttes d'une solution de soude, le résidu se colore en jaune. Si l'on chauffe avec précaution, le liquide se réunit en une goutte oléagineuse ne mouillant pas la lame et roulant sur elle.
Page 125 - La préparation colorée par le bleu doit être examinée dans l'eau et ne doit pas être montée dans le baume (Koch). On voit alors au milieu des leucocytes, des cellules épithéliales et de très nombreux filaments de fibrine, des bactéries incurvées, souvent disposées à la file les unes des autres entre les filaments de fibrine, comme des poissons qui suivent le fil de l'eau (Koch). Ces vibrions se décolorent par la méthode de Gram. L'examen direct a une très grande valeur pour le diagnostic...
Page 354 - Durée de la traversée digestive diminuée; 2° Diminution de la quantité d'eau des fèces et augmentation du poids des substances sèches ; 3° Réaction neutre ou alcaline par putréfaction des albuminoïdes non digérées; 4° Avec un repas d'épreuve, la quantité de graisse des fèces est considérablement augmentée, plus des deux tiers des graisses ne sont point utilisées, et parmi ces graisses excrétées on trouve près des trois quarts des graisses neutres non dédoublées ; 5* Les hydrates...
Page 118 - D'après Drigalski, sur gélose alcaline additionnée de maltose et de tournesol, les cultures de bacilles dysentériques restent bleues tandis qur celles du bacille typhique et du colibacille rougissent.
Page 157 - ... violet, l'extrême violet; moins diluée, elle absorbe une plus grande partie du violet; moins diluée encore, elle absorbe la totalité du violet. Lorsque la liqueur a été diluée de façon qu'elle absorbe la totalité du violet, son spectre d'absorption présente deux bandes d'absorption : l'une située au niveau de la raie F du spectre solaire; l'autre située entre les raies D et E du spectre, au voisinage de la raie E. « Lorsque, enfin, la liqueur est très concentrée, le spectre d'absorption...
Page 260 - VINCENT 1, qui permet de les reconnaître rapidement : déposer sur les bords de la lamelle une goutte de solution aqueuse de bleu de méthylène à l p.
Page 309 - Utilisation des matériaux nutritifs du lait; comparison, chez le nourrisson, des deux modes d'alimentation : lait de femme et lait de vache" [Utilization of the nutritive material in milk: comparison in the nursling of feeding with human milk and with cow's milk].
Page 364 - Traversée digestive raccourcie, abondance des fèces, mal liées, composées de parties dures et de parties liquides; coloration jaune claire ou grisâtre, tenant à la présence d'une petite quantité de bile mal colorée, et aussi à l'abondance des graisses. On peut voir facilement à l'œil nu, des restes de nourriture mal digérés, mais on n'y rencontre ni glaires, ni pus, ni sang. L'examen microscopique montre la présence d'assez nombreuses fibres musculaires striées et de blocs d'albumine...
Page 117 - C'est dans les selles glaireuses et sanguinolentes que le bacille de la dysenterie doit surtout être recherché. On le trouve particulièrement au début de la maladie, dans 'les cinq ou six premiers jours. A partir du dixième jour, on réussit plus difficilement à l'isoler. Dans les cas chroniques, on le trouve par périodes, surtout au moment des poussées aiguës.

Bibliographic information