La logique, ou; Les premiers dévelopments de l'art de penser (Google eBook)

Front Cover
L'imprimerie d'Auguste Delalain, 1831 - Logic - 148 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 47 - ... et il m'est évident que cette direction de l'organe est toute la part que le corps peut avoir à l'attention. Quelle est donc la part de l'âme?
Page 54 - Enfin le mot pensée, plus général encore, comprend dans son acception toutes les facultés de l'entendement et toutes celles de la volonté. Car penser, c'est sentir, donner son attention, comparer, juger, réfléchir , imaginer , raisonner , désirer , avoir des passions , espérer, craindre, etc.
Page 47 - ... l'une à côté de l'autre, sans être distraits par d'autres sensations. Or, c'est proprement ce que signifie le mot comparer. » La comparaison n'est donc qu'une double attention : Elle consiste dans deux sensations qu'on éprouve, comme si on les éprouvait seules, et qui excluent toutes les autres (G).
Page 18 - Analyser n'est donc autre chose qu'observer dans un ordre successif les qualités d'un objet , afin de leur donner dans l'esprit l'ordre simultané dans lequel elles existent.
Page 54 - Telle est au propre l'acception du mot volonté. Mais on est dans l'usage de lui donner une signification plus étendue; et l'on entend par volonté une faculté qui comprend toutes les habitudes qui naissent du besoin, les désirs , les passions , l'espérance , le désespoir, la crainte, la confiance, la présomption, ' et plusieurs autres , dont il est facile de se faire des idées.
Page 43 - Ce sont les actions de l'âme qui déterminent celles du corps; et d'après celles-ci, qu'on voit, on juge de celles-là, qu'on ne voit pas. Il suffit d'avoir remarqué ce qu'on fait lorsqu'on désire ou qu'on craint , pour appercevoirdans les mouvemens des autres leurs désirs ou leurs craintes.
Page 46 - Il faut donc , comme nous venons de le remarquer , qu'elle s'étudie; il faut que nous découvrions toutes les facultés dont elle est capable. Mais où les découvrirons-nous, sinon dans la faculté de sentir ? Certainement cette faculté enveloppe toutes celles qui peuvent venir à notre connaissance. Si ce n'est que parce que l'âme sent que nous connaissons les objets qui sont hors d'elle, connaîtrons-nous ce qui se passe en elle autrement que parce qu'elle sent ? Tout nous invite donc à faire...
Page 83 - ... il n'ya qu'un moyen de remettre l'ordre dans la faculté de penser, c'est d'oublier tout ce que nous avons appris , de reprendre nos idées à leur origine, d'en suivre la génération, et de refaire, comme dit Bacon, l'entendement humain.
Page 139 - C'est une évidence de fait qu'il ya sur la terre •des révolutions diurnes et annuelles; et c'est une évidence de raison que ces révolutions peuvent être produites par le mouvement de la terre , par celui du soleil , ou par tous les deux. Mais nous observons que les...

Bibliographic information