Voyages imaginaires, songes, visions, et romans cabalistiques, Volume 20 (Google eBook)

Front Cover
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 58 - ... laquelle il paraissent obliquement des ouvertures à des distances inégales. De quelques-unes il tombait des chutes d'eau, dont les jours réfléchis les éclairaient de mille couleurs diverses. D'autres s'écouloient en serpentant, et sembloient ne pouvoir quitter les voûtes auxquelles elles sembloient attachées. Dans un endroit plus éloigné couloit de la voûte un torrent qui avoit l'air d'argent massif. Cette liqueur étoit d'un brillant si éclatant qu'à peine en pouvoit-elle soutenir...
Page 228 - Ce livre avoit dix-huit pieds de hauteur, & douze de largeur : il n'étoit rempli que de points & de virgules ; & c'étoit la manière dont ces caraftères étoient difpofés, qui lignifioit les mots : c'étoit dans ce prodigieux volume qu' où étoient écrites toutes les loix , & on ne l'ouvroit que dans les néceffués urgentes de l'état.
Page 84 - Une table d'une feule opale étoit au milieu, devant laquelle étoit un fauteuil de nacre de perle d'un travail exquis : un livre ouvert, dont les caractères étoient...
Page xiv - Je réponds au public de ma vigilance & de mon exactitude à le fatisfaire, & du foin que je prendrai toujours de lui être agréable, ne trouvant rien de plus flatteur pour moi, que de pouvoir y parvenir.
Page 387 - A peine fus-je prêt à le faire, que le cahier qui étoit devant moi s'agita, je voulus me lever : ne crains rien, me dit la voix, lis ce qui eft écrit, & achève, l'Efprit fera le refte.
Page 387 - Ce qui eft de pofitif, c'eft qu'en retournant dans mon cabinet je trouvai les aventures de Lamékis achevées. Le public croira ce qu'i lui plaira de ces prodiges, il me feroit trop difficile, d'entreprendre de le perfuader.
Page 240 - de le chatouiller : c'étoit chez ces peuples le plus grand des fupplices , & que l'humanité a retranché dans la (i) Ce lignai fe faifoit pour le Karveder, Si lui ipprcnoit gue le roi voulait lui parler, LAMEKI S.
Page 240 - Kriskrougandil , qui après l'avoir trouvé , lut à haute voix cet article , conçu à peu- près en ces- termes. « S'il arrivoit , par la méchanceté attachée 9.la nature humaine , que notre Magna Fakhaldak fe trouvât jamais d'un fentiment contraire...
Page 240 - ... prétendoit que le livre d'airain avoit été apporté du ciel par cette intelligence facrée , & que les loïx inférées étoient écrites de fa main.
Page 330 - Du milieu de leur poitrine fort un grand nez, dont les narines font fur le dos, qui leur fert de trompette ; les différentes manières de le toucher , forment la différence des fons.

Bibliographic information