Le charivari: les rituels fondamentaux de la sexualité

Front Cover
Payot, 1985 - Psychology - 279 pages
0 Reviews
Le charivari : ce mot n'évoque plus aujourd'hui qu'une forme bon enfant de chahut collectif, qu'on menait jadis lors des secondes noces, quand un barbon épousait une jeunesse : " Un vieux chat et une souris. " En fait le rituel charivarique ne se réduit pas à un simple vacarme de protestation. La bande qui se déchaîne sous les fenêtres du couple interdit fait revivre la horde sauvage des hommes-bêtes archaïques, Centaures, Luperques ou Gandharva, investissant la ville pour ravir les femmes et mutiler les hommes, dans le temps hors-histoire, antérieur à la Loi, où ils jouissaient d'une licence illimitée. D'autres fois, le charivari " joue " aussi la revanche des hommes de la cité sur les envahisseurs primitifs. Mais dans ce renversement même, le charivari se donne toujours comme une Chasse Sauvage, celle où les hommes-bêtes emportaient les femmes, avant d'être à leur tour traqués et tués au nom d'une loi enfin rétablie. Ainsi toujours la loi est l'enjeu du charivari : la loi primordiale, celle qui détermine la circulation des femmes, fixe la bonne suite des générations et sans laquelle il n'y aurait ni culture ni sujet. Le charivari n'est donc pas un rituel parmi d'autres. A travers les âges et les cultures, il affirme que ce n'est pas l'homme qui fait la loi, mais la loi qui fait l'homme. Par où le sujet humain lui-même est donné comme étoffe de la loi, son tissu, son texte.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Le rituel et son interprétation
9
LA HORDE SAUVAGE
17
LES ENVAHISSEURS DU SOLSTICE DHI
27
Copyright

28 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information