Dictionnaire des sciences naturelles: dans lequel on traite méthodiquement des différens êtres de la nature, considérés soit en eux-mêmes, d'après l'état actuel de nos connoissances, soit relativement à l'utilité qu'en peuvent retirer la médecine, l'agriculture, le commerce et les artes. Suivi d'une biographie des plus célèbres naturalistes ... (Google eBook)

Front Cover
F. G. Levrault, 1824 - Natural history
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 358 - L'Espèce est la collection de tous les individus qui se ressemblent plus entre eux qu'ils ne ressemblent à d'autres ; qui peuvent, par une fécondation réciproque, produire des individus fertiles , et qui se reproduisent par la génération, de telle sorte qu'on peut par analogie les supposer tous sortis originairement d'un seul individu...
Page 337 - Le fer nickélifère que tous les météorites pierreux contiennent, s'y trouve mélangé et disséminé sous la forme de grains plus ou moins fins ; quelquefois imperceptibles à l'œil nu...
Page 194 - Chine a la tête , le derrière du cou , le dos , le croupion et les couvertures supérieures de la queue , d'un verd clair et gai. Une bande noire traverse les côtés de la tête, depuis le bec jusqu'à la nuque , en passant par l'œil. La gorge , le devant du cou, la poitrine , le ventre...
Page 341 - ... s'enflamment brusquement , et paraissent alors comme un globe lumineux qui se meut avec une extrême rapidité, et dont la grandeur apparente est souvent comparée à celle de la lune; tantôt elle rst plus petite; tantôt elle va à deux ou trois pieds.
Page 342 - Un grand nombre de fragmens en furent détachés, et entre autres celui qui fait partie de la collection du Muséum d'histoire naturelle de Paris, qui pèse vingt livres.
Page 70 - Le mercure, en se solidifiant, cristallise en octaèdre , et dans ce nouvel état il s'aplatit sous le marteau en rendant un son sourd, analogue à celui du plomb.
Page 408 - Ailes de consistance semblable, non croisées, mais en toit ; trois articles à tous les tarses ; bec paroissant naître du front ; antennes courtes. Le mode d'insertion des antennes, l'absence ou la présence des yeux lisses ou stemmates , la disposition du corselet et des ailes, ont fourni les caractères essentiels des huit genres de cette famille. Genre 258.
Page 168 - ... les autres caractères conviennent au merlus. Commerson l'a vu dans les mers Australes; ce qui confirme mes conjectures sur la possibilité d'établir dans plusieurs parages de l'hémisphère méridional des pêches abondantes de morues et d'autres gades. Le merlus est si abondant dans la baie de Galloway, sur la côte occidentale de l'Irlande, que cette baie est nommée dans quelques anciennes caries la baie des hakes, nom donné par les anglais aux merlus (4).
Page 417 - Car. Suçoir nul ou caché; bouche en trompe rétractile dans une cavité du front; antennes à poil isolé, latéral, simple ou plumeux.
Page 334 - Les météorites sont donc des masses pierreuses et métallifères, qui se précipitent des régions atmosphériques à la surface de la terre, avec un ensemble de phénomènes constant...