Oeuvres de F. Rabelais (Google eBook)

Front Cover
Ledentu, 1835 - 677 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Popular passages

Page 198 - Par ses enfans (peut estre) sera inventée herbe de semblable énergie, moyennant laquelle pourront les humains visiter les sources des gresles, les bondes des pluyes et l'officine des fouldres, pourront envahir les régions de la Lune, entrer le territoire des signes célestes...
Page 2 - Si veu l'avez, vous avez peu noter de quelle dévotion il le guette, de quel soing il le guarde, de quel ferveur il le tient, de quelle prudence il l'entomme, de quelle affection il le brise, et de quelle diligence il le sugce.
Page 20 - ... car le peuple de Paris est tant sot, tant badault et tant inepte de nature, qu'un basteleur, un porteur de rogatons, un mulet avecques ses cymbales, un vielleuz au mylieu d'un carrefour, assemblera plus de gens que ne feroit un bon prescheur evangelicque1.
Page 32 - ... vray moyne si oncques en feut depuys que le monde moynant moyna de moynerie, au reste clerc jusques es dents en matière de bréviaire.
Page 79 - Papinian, n'estoit telle commodité d'estude qu'on y veoit maintenant, et ne se fauldra plus doresnavant trouver en place ny en compaignie, qui ne sera bien expoly en l'officine de Minerve. Je voy les brigans, les boureaulx, les avanturiers, les palefreniers de maintenant, plus doctes que les docteurs et prescheurs de mon temps.
Page 74 - ... une belle robbe d'or, triumphante et précieuse à merveilles, qui feust brodée de merde : « Car (disoit-il) au monde n'ya livres tant beaulx, tant aornés, tant élégans comme sont les textes des Pandectes : mais la brodure d'iceulx, c'est assavoir la Glose de Accurse ", est tant salle, tant infâme et punaise, que ce n'est que ordure et villenie.
Page vii - Dis à monseigneur l'état où tu me vois. Je m'en vais chercher un grand peut-être. Il est au nid de la pie : dis-lui qu'il s'y tienne; et, pour toi, tu ne seras jamais qu'un fou. Tire le rideau , la farce est jouée.
Page 3 - Et, pour vous donner à entendre de moy qui parle, je cuyde que soye descendu de quelque riche roy ou prince au temps jadis; car oncques ne veistes homme qui eust plus grande affection d'estre roy et riche que moy...
Page 80 - Mais parce que, selon le saige Salomon, sapience n'entre poinct en âme malivole* et science sans conscience n'est que ruine de l'âme, il te convient servir, aymer et craindre Dieu, et en luy mettre toutes tes pensées et tout ton espoir, et, par foy formée de charité*, estre à luy adjoinct, en sorte que jamais n'en soys desemparé par péché*.
Page 79 - Maintenant toutes disciplines sont restituées, les langues instaurées: Grecque, sans laquelle c'est honte...

Bibliographic information