Revue des cours et conférences, Volume 1 (Google eBook)

Front Cover
Boivin., 1907 - Education, Higher
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 87 - O qui dira les torts de la Rime! Quel enfant sourd ou quel nègre fou Nous a forgé ce bijou d'un sou Qui sonne creux et faux sous la lime?
Page 653 - Que si quelqu'un, après avoir reconnu publiquement ces mêmes dogmes, se conduit comme ne les croyant pas, qu'il soit puni de mort ; il a commis le plus grand des crimes : il a menti devant les lois.
Page 716 - ... les gens de votre siècle. En un mot dans les pièces sérieuses, il suffit, pour n'être point blâmé, de dire des choses qui soient de bon sens, et bien écrites. Mais ce n'est pas assez dans les autres, il y faut plaisanter; et c'est une étrange entreprise que celle de faire rire les honnêtes gens.
Page 522 - Je le suis, ma Psyché, de toute la nature : Les rayons du soleil vous baisent trop souvent ; Vos cheveux souffrent trop les caresses du vent : Dès qu'il les flatte, j'en murmure ; L'air même que vous respirez Avec trop de plaisir passe par votre bouche ; Votre habit de trop près vous touche, Et sitôt que vous soupirez, Je ne sais quoi qui m'effarouche Craint parmi vos soupirs des soupirs égarés.
Page 711 - I saw two beings in the hues of youth Standing upon a hill, a gentle hill, Green and of mild declivity, the last As 'twere the cape of a long ridge of such, Save that there was no sea to lave its base, But a most living landscape, and the wave Of woods and cornfields, and the abodes of men Scatter'd at intervals, and wreathing smoke Arising from such rustic roofs ; — the hill Was crowned with a peculiar diadem Of trees, in circular array, so fix'd, Not by the sport of nature, but of man...
Page 381 - C'est au législateur à suivre l'esprit de la nation lorsqu'il n'est pas contraire aux principes du gouvernement ; car nous ne faisons rien de mieux que ce que nous faisons librement, et en suivant notre génie naturel.
Page 711 - To live within himself; she was his life, The ocean to the river of his thoughts, Which terminated all: upon a tone, A touch of hers, his blood would ebb and flow, And his cheek change tempestuously— his heart Unknowing of its cause of agony.
Page 451 - La. propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité.
Page 653 - Sans pouvoir obliger personne à les croire, il peut bannir de l'Etat quiconque ne les croit pas ; il peut le bannir, non comme impie, mais comme insociable, comme incapable d'aimer sincèrement les lois, la justice, et d'immoler au besoin sa vie à son devoir.
Page 785 - Tous les grands divertissements sont dangereux pour la vie « chrétienne; mais, entre tous ceux que le monde a inventés, il n'y « en a point qui soit plus à craindre que la comédie.

Bibliographic information