Abrégé de l'histoire ecclésiastique: contenant les évènemens considérables de chaque siècle avec des reflexions (Google eBook)

Front Cover
Aux dépens de la Compagnie, 1752 - Religion - 4 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 117 - ... femmes. Celui qui, en un jour solennel, va aux spectacles au lieu d'aller à l'office de l'église, sera excommunié; de même, celui qui s'adonne aux augures, aux enchantements ou aux superstitions judaïques. Ceux qui refusent aux églises les oblations des défunts, ou les rendent avec peine, seront excommuniés comme meurtriers des pauvres. On ne recevra point les oblations de ceux qui sont en querelle, ni de ceux qui oppriment les pauvres. Enfin, le concile excommunie le catholique qui en...
Page 120 - ... pourvu qu'il foit bien payé , fans fe donner beaucoup de peine : & qu'il contente les malades , dans le moment qu'il les voit. Un vrai médecin aime mieux n'en traiter qu'un petit nombre & les guérir. Il examine tous les accidens de la maladie; en approfondit les caufcs & les effets ; & ne craint point de prefcrire au malade le régime le plus exact & les remèdes les plus douloureux , quand il les juge propres , pour tarir la fource du mal.
Page 371 - ... qu'il est mort. Le Verbe divin est immortel de sa nature ; il est la vie même, mais son corps a souffert la mort pour nous, sa chair est ressuscitée, et on lui attribue en cela la mort et la résurrection. Nous ne disons pas que nous adorons l'homme avec le Verbe, de peur que le mot avec ne donne quelque idée de division ; nous l'adorons comme une seule et même personne, parce que le corps du Verbe ne lui est pas étranger1.
Page 704 - On donnoit des travaux plus faciles à ceux qui étoient foibles & délicats. Ceux qui travailloient trop loin pour venir à l'Oratoire aux heures marquées , fe mettoient à genoux au lieu de leur travail , & y faifoient leurs prières.
Page 479 - Mais quand nous vous annoncerions nous-mêmes, ou quand un ange du ciel vous annoncerait un Évangile différent de celui que nous vous avons annoncé, qu'il soit anathème.
Page 725 - CaC fioaqte approuve que l'es moines peu propres? aux Lettres , s'appliquent à l'agriculture & au jardinage ; il leur indique les Livres qui traitent de cette matière , & les Livres des Médecins à ceux qui prenoient foin des malades; Le fécond Livre de l'Infti tution de Caflïodore!
Page 725 - Canons eccléfiaftiques , dont il y avoit déjà une ancienne vernon , mais fort obfcure. Cet Ouvrage fut fi bien reçu , que quelques années après , Denys fit encore le recueil de toutes les Lettres décrétales des Papes qu'il put trouver. Ce recueil comprend les Lettres de huit Papes , Sirice , Innocent , Zozime , Boniface , Céleftin , Léon , , Anaftafe, Denys le Petit étoit ftw T.
Page 704 - Carême la lefture duroit jufqu'à tierce , & le travail depuis neuf heures du matin jufqu'à quatre heures après midi. Au commencement du Carême , on donnoit à chacun un livre de la bibliothèque pour le lire de fuite. Pendant les heures...
Page 408 - Dieu selon l'humanité, pour nous et pour notre salut; un seul et même Jésus-Christ fils unique, seigneur en deux natures, sans confusion, sans changement, sans division, sans séparation, sans que l'union ôte la différence des natures : au contraire la propriété de chacune est conservée, et concourt en une seule personne...
Page 157 - ... l'exemple de Conftantin , qui étant preffé par fes courtifans de fe venger de quelques féditieux qui avoient défiguré une de fes ftatues à coups de pierres, ne fit que paffer la main fur fon vifage, & leur répondit en fouriant, qu'il ne fe fentoit point bleffé.

Bibliographic information