René Capitant, Carl Schmitt: crise et réforme du parlementarisme : de Weimar à la Cinquième République

Front Cover
L'Harmattan, 1998 - Cabinet system - 309 pages
0 Reviews
Comparer les analyses de René Capitant (1901-1970) et de Carl Schmitt (1888-1985) à propos du parlementarisme pouvait paraître tenir de la gageure. Tout semble opposer le théoricien anti-libéral allemand à la figure de proue des "gaullistes de gauche". Et pourtant, leur vie, leur oeuvre sont centrées sur les mêmes questions fondamentales : celles du parlementarisme et de la démocratie. Au-delà de leurs divergences, souvent purement sémantiques, les pensées des deux auteurs, notamment leurs propositions de réformes, vont au fil des années se rapprocher : René Capitant qui, au début de sa carrière universitaire, se faisait l'ardent avocat du parlementarisme moniste de type britannique, reprend à son compte, sous la Ve République, nombre d'analyses que Carl Schmitt avait développées en son temps pour justifier une orientation présidentielle-plébiscitaire de la Constitution de Weimar. En définitive, l'analyse comparée des oeuvres de Carl Schmitt, l'un des plus grands théoriciens politiques de ce siècle, et du fervent défenseur de la démocratie qu'est René Capitant, se révèle très stimulante et très actuelle pour la connaissance des régimes politiques et plus particulièrement du parlementarisme.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

PREFACE
11
Comparer René Capitant et Cari Schmitt
27
PREMIERE PARTIE
35
Copyright

6 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information