Gedanken über den gegenwärtigen zustand der mathematik und die art die vollkommenheit und brauchbarkeit derselben zu vergrössern: ein versuch, den mathematikern und philosophen zur prüfung und ergänzung vorgelegt (Google eBook)

Front Cover
Bey S. F. Hesse und compagnie, 1789 - Mathematics - 276 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 136 - C'eft cette modération qui doit être le caractère propre de tout homme qui cultive les fciences , la philofophie , qui éclaire l'efprit, fait faire des progrès dans la connaiflance du cœur humain ; et le fruit le plus folide qui en revient doit être un fupport plein d'humanité pour les faiblefles , les défauts et les vices des hommes. Il ferait à fouhaiter que les favans dans leurs difputes , les théologiens dans leurs querelles , et les princes dans leurs différends , vouluflent imiter...
Page 167 - Il faut avouer qu'il n'eit pas facile de fixer l'idée des quantités négatives, et que quelques habiles gens ont même contribué à l'embrouiller par les notions peu exa&es , qu'ils en ont données.
Page 168 - Tfótfceifurtg. c'eft avancer une chofe qui ne fe peut pas concevoir. Ceux qui prétendent que i...
Page 8 - Nullum autem eft dubium, quin oñinis quantitas eousque diminuí queat , quoad penitus evanefcat , atque in nihilum' abeat. Sed quantitas infinite parva nihil aliud eft nifi quantitas evanefcens, ideoque rêvera erit = o.

Bibliographic information