L'Affirmation de Dieu dans la tradition philosophique

Front Cover
Editions Lessius, 1998 - God (Christianity) - 272 pages
0 Reviews
L'affirmation de Dieu a une histoire. En faire mémoire et en rendre raison, c'est honorer l'intention philosophique. Entendue initialement comme appel du logos, de l'être et de l'esprit (Héraclite, Parménide, Socrate), l'affirmation philosophique s'est orientée théologiquement (Platon, Aristote, Plotin); elle s'est laissé remodeler par la révélation chrétienne (Augustin, Denys l'Aréopagite, Anselme, Thomas d'Aquin), avant de s'exercer de manière autonome (Descartes, Spinoza, Leibniz, Pascal) et de dégager les rapports de l'histoire et de la vérité (Kant, Hegel, Blondel). La phénoménologie du XXe siècle a converti cette tradition à "l'apparaître" de la conscience (Husserl), de l'être (Heidegger), au visage d'autrui (Lévinas), à ce qui se décline comme hors de soi (Derrida). L"essence de la manifestation" n'est-elle pas aussi et d'abord l'étreinte de la Vie, du premier Vivant et de tout vivant (Henry) ?

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Aubenque P 46
5
Chapitre premier La tradition philosophique dans sa relation
9
Chapitre second La théologie des philosophes
19
Copyright

30 other sections not shown

Common terms and phrases

References to this book

Bibliographic information